leral.net | S'informer en temps réel

Naufrage du « Joola »: Sidiki Kaba réitère les promesses de l’Etat

Le ministre des Forces armées, Sidiki Kaba, a réitéré, dimanche, à Ziguinchor (sud), les promesses faites par le gouvernement, de procéder au renflouement de l’épave du bateau ‘’Le Joola’’, à ‘’la détermination des responsabilités juridiques et administratives du naufrage’’ et à l’adoption d’une loi instituant la Journée de souvenir des naufragés.


Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Septembre 2021 à 19:04 | | 0 commentaire(s)|

Naufrage du « Joola »: Sidiki Kaba réitère les promesses de l’Etat
‘’Le gouvernement a bien pris en compte les (…) préoccupations pour lesquelles les réponses seront apportées’’, a assuré M. Kaba.

’Il s’agit notamment du renflouement de l’épave du ‘Joola’, de la détermination des responsabilités juridiques et administratives du naufrage et du vote d’une loi instituant le 26 septembre Journée de souvenir des naufragés du ‘Joola’’’, a-t-il précisé.

Le ministre des Forces armées présidait une cérémonie commémorative de l’accident maritime qui a fait 1.863 mots - selon un bilan officiel des autorités sénégalaises –, dans la nuit du 26 au 27 septembre 2002.

’Les priorités sont : le renflouement de l’épave du ‘Joola’, la détermination des responsabilités juridiques et administratives du naufrage et le vote d’une loi instituant le 26 septembre comme Journée du souvenir du naufrage le ‘Joola’’’, a insisté Sidiki Kaba.

’Déterminer les responsabilités juridiques et administratives du naufrage, cela ne signifie pas forcément qu’il faut rouvrir le dossier judiciaire pour l’instruire de nouveau’’, a précisé à l’APS, un responsable du ministère des Forces armées.

Il rappelle que des familles des victimes françaises du naufrage du bateau continuent de réclamer des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes chargées du bateau.

En 2012, le président de la République, Macky Sall, avait déclaré qu’il n’envisageait pas de rouvrir l’instruction judiciaire du naufrage du ‘’Joola’’.

Le dossier avait été clos en 2003 par le parquet, qui n’avait inculpé personne parmi les responsables soupçonnés d’avoir provoqué l’accident par négligence.

Le navire ayant sombré au large de la Gambie, était géré par la marine sénégalaise.

Arrivés à Ziguinchor aux premières heures de la matinée, Sidiki Kaba et d’autres membres du gouvernement ont procédé au traditionnel dépôt d’une gerbe de fleurs au port de la ville, en souvenir des naufragés.

Ils ont également pris part aux prières faites au cimetière de Kantène, dans la commune de Ziguinchor, pour le repos de l’âme des disparus. Quelques dizaines de naufragés y reposent.

Sidiki Kaba était accompagné du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, de la ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, de la secrétaire d’Etat chargée du Logement, Victorine Ndèye et d’autres personnalités.

Cette année, les activités marquant la commémoration du naufrage ont pour thème : ‘’Naufrage du ‘Joola’ et gestion de la pandémie [de Covid-19] : l’irresponsabilité se poursuit’’.

Le 19e anniversaire du tragique événement a permis aux familles des victimes de réitérer leurs doléances. ‘’Nous continuons à réclamer le renflouement de l’épave, la prise en charge psychosociale des familles des victimes et rescapés, la vérité et la justice’’ aussi du naufrage, a déclaré Boubacar Bâ, le président de l’Association nationale des familles des victimes et rescapés du Joola.

Il déplore que, malgré cet accident maritime inoubliable, certains usagers de la route continuent de provoquer des accidents, dans l’‘’indifférence’’.

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, a profité de la présence des membres du gouvernement, pour réclamer la rénovation du pont Emile-Badiane, ‘’pour éviter la survenance d’autres catastrophes’’.

D'après l'Aps, Sidiki Kaba a visité le mémorial-musée ‘’Le Joola’’ en construction à Ziguinchor. L’achèvement des travaux de cet ouvrage est prévu au premier semestre de 2022, a-t-il dit, espérant que les commémorations de l’année prochaine pourront s’y tenir.

‘’i[Nous ferons en sorte que la [cérémonie commémorative] de l’année prochaine ait lieu au musée ‘Le Joola’’’]i, a assuré M. Kaba.

Il a bouclé son séjour ziguinchorois par une séance de travail avec les responsables de l’association que dirige Boubacar Bâ.














Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page