Leral.net - S'informer en temps réel

Ndèye Fatou Sour Fall, in memoriam ( Famille )

Rédigé par leral.net le Samedi 6 Novembre 2021 à 21:12 commentaire(s)|

Mère, ce matin encore, je me suis longuement penché sur une de tes photos vivantes qui ne me quitte jamais. Sur l'image, en noir et blanc, vieillie par le temps qui n'épargne ni les choses ni les êtres, tu restes dans l'éternité d'une belle jeunesse. Aujourd'hui, plus qu'hier, tu me sembles si proche mais aussi lointaine.


Ndèye Fatou Sour Fall, in memoriam ( Famille )
Car, cela fait douze (12) ans que tu es retournée auprès du Tout Puissant. Celui qui donne et qui reprend, quand arrive l'heure fatidique. Ce jeudi 5 novembre 2009, restera à jamais gravé dans ma vie. C'est un repère majeur de mon existence. Et paradoxe, cette date marque la fin de ta mission sur cette terre de finitude, de séparations et de deuils.

Tu reposes désormais au cimetière Thiaka Ndiaye, à Saint-Louis, ta cité de naissance et de coeur. Tu es allée rejoindre, sous la brise océane de Ndar, entre la mer et le fleuve, d'illustres membres de la Famille Mathew Fall de Lodo et bien d'autres. Des hommes et de femmes de foi et de valeurs, dont l'histoire de la ville et du Sénégal retient le nom. Maman Ndèye Fatou Sour Fall, ta vie a été courte, juste soixante-dix (70) ans, mais elle a été utile et bien remplie.

Puisse Allah, SWT, te rétribuer aux cieux, les innombrables graines de bienfaits que tu as semées tout au long de ta trajectoire terrestre. Tu aurais encore pu nous accompagner plus longtemps mais tu es partie trop vite, nous laissant orphelins. Sache que tu nous as confié un viatique d'éducation qui nous guide dans toutes nos actions. Papa, mes soeurs, mes frères, tes petits-fils et moi-même, perpétuons ta mémoire et prions pour le repos de ton âme. Puisse le Maître des mondes et des destinées, t'élever au rang des élus, à Firdawsi. Et de l'immensité céleste d'où tu nous regardes, nous savons, tous, que tu veilles toujours sur ta famille. Dors du sommeil des justes, maman.


UN DE TES ENFANTS, Papa, mes sœurs, mes frères , tes belles-filles et petits-fils) ....




Leral Titre de votre page