leral.net | S'informer en temps réel

Ndoukhoura Peulh face au redécoupage administratif: Les populations dénoncent des manœuvres pour torpiller leur rattachement à Diamniadio


Rédigé par leral.net le Samedi 26 Juin 2021 à 15:29 | | 0 commentaire(s)|

Ndoukhoura Peulh face au redécoupage administratif: Les populations dénoncent des manœuvres pour torpiller leur rattachement à Diamniadio
L’euphorie aura été de courte durée, après l’annonce du rattachement de leur village à la commune de Diamniadio, les populations de Ndoukhoura Peulh ne comprennent pas qu’une autre décision vienne changer ce qui était annoncé dans le nouveau découpage proposé par le ministère des Collectivités territoriales, dans le projet de décret soumis au président de la République.

En effet, selon les habitants, un document non officiel circule et faisant état d’un éclatement du village entre les communes de Yenne, Diamniadio et Sendou. Ce qu’ils ne peuvent comprendre encore moins accepter d’où leur slogan « Ndoukhoura Peulh ci Diamniadio la bokk », « Ndoukhoura Peulh ken douko pathio ».

En assemblée générale, les habitants du village, jeunes, vieux et femmes, ont ensemble rejeté une telle éventualité et promis d’apporter la riposte adéquate. « Nous avions accueilli avec joie le fait de rattacher notre village entièrement et intégralement dans la commune de Diamniadio. Malheureusement, le bruit circule que des annexes du décret circulent informant que Ndoukhoura Peulh est divisé en trois parties », a expliqué Abdoul Sow, leur porte-porte et conseiller municipal à la commune de Diamniadio.

Il martèle que Ndoukhoura est une et indivisible et ne peut être détachée de Diamniadio. Ces populations, qui ont toujours proclamé leur appartenance à la commune de Diamniadio, s’étaient réjouies de la décision de les rattacher à cette dernière commune aux dépens de Yenne, soupçonnent des manœuvres souterraines pour les couper de leur commune qu’est Diamniadio. Un fait d’autant plus paradoxal que le village a toujours élu des conseillers municipaux à Diamniadio, ce qu’ils ont souligné lors de leur assemblée générale.

En effet, le village s’est toujours identifié à Diamniadio et non à Yenne. Et, fait remarquer Abdoul Sow, « nous n’avons vu aucune réalisation faite par la commune de Yenne pour ce village. Ce qui fait que nous nous considérons de la commune de Diamniadio. Nous sommes recensés là-bas et toutes nos activités sont làbas, nous sommes éligibles làbas et nous sommes électeurs là-bas. La population s’identifie à Diamniadio alors que le village est rattaché à Yenne ».

Aujourd’hui, ces populations lancent un appel au Président Macky Sall pour que ce qui avait été annoncé par le président de l’AMS et le Directeur général de l’ANAT soit maintenu, c’est-à-dire le rattachement de leur village à Diamniadio. « Ce que nous voulons aujourd’hui, Monsieur le Président, Ndoukhoura peulh est un seul village et il est dans la commune de Diamniadio et il faut le laisser dans la commune sinon vous allez créer des problèmes qui vont rester à jamais », a alerté le porteparole Abdoul Sow.






SudQuotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page