leral.net | S'informer en temps réel

Neymar n’en peut plus d’Emery

Malgré les (très) bons résultats du PSG, les relations entre Unai Emery et Neymar seraient toujours aussi fraîches.


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Novembre 2017 à 21:59 | | 0 commentaire(s)|

Unai Emery a de quoi s’inquiéter. Le PSG a beau survoler les débats depuis le début de saison, aussi bien en Ligue 1, où il n’a concédé que deux matches nuls pour aller avec ses 9 victoires en 11 matches, qu’en Ligue des champions, où il a validé, mardi, sa qualification pour les huitièmes de finale après son quatrième succès en autant de matches, le technicien espagnol vit une période délicate. 

Alors qu’Antero Henrique aurait d’ores et déjà dressé sa liste d’entraîneurs susceptibles de lui succéder à la fin de la saison, le Basque doit composer avec les états d’âme de son vestiaire en général et de sa star, Neymar, en particulier.

Depuis l’affaire du penalty face à l’Olympique Lyonnais, un vent de défiance souffle en effet entre l’ancien Barcelonais et Unai Emery. Et pas seulement parce que le n°10 parisien n’a toujours pas compris pourquoi il doit partager les penaltys avec Edinson Cavani.

Le Brésilien a également  de plus en plus de mal avec les méthodes de son nouvel entraîneur. Et à en croire Le Parisien, s’il ne fait pas sa mauvaise tête lors des séances d’entraînement, si ce n’est lorsqu’il est privé de ballon comme ce fut le cas à l’avant-veille du Clasico, Neymar se montrerait beaucoup plus virulent dans le dos du coach parisien.

"Neymar n’en peut plus d’Emery et il le répète à longueur de journée", a ainsi confié un proche du joueur. Il y a peu, la presse brésilienne avait notamment expliqué que le capitaine de la Seleçao ne supportait plus les séances vidéo à rallonge du technicien espagnol.

Mais plus que les méthodes du Basque, c’est son manque de considération à son égard qui poserait le plus problème. Alors qu’il attend d’être protégé et choyé par son entraîneur, il a la désagréable impression d’être considéré comme n’importe quel joueur de l’effectif.

Pourtant, Unai Emery, dont Neymar, à l’instar de Dani Alves, ne cite d’ailleurs jamais le nom, prendrait garde de ménager son joueur vedette. C’est tout du moins ce qu’il assure à son entourage, convaincu que sa relation avec le Brésilien est bonne. Mais l’ancien coach sévillan n’en démord pas: quelle que soit l’individualité, elle passe après le collectif. Et Neymar doit le comprendre.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos