leral.net | S'informer en temps réel

Nguéniène: ces chantiers inachevés de Ousmane Tanor Dieng

Le défunt président du Haut conseil des collectivités territoriales, Secrétaire général du Ps, était également le maire de Nguéniène, depuis 2014. L’homme qui a rendu cette localité, où il repose désormais, célèbre, en ayant toujours revendiqué son appartenance à son terroir, y a réalisé beaucoup de choses. Il laisse également derrière lui des chantiers inachevés.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Juillet 2019 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

Le collège d’enseignement (CEM), le lycée, l’électrification et l’adduction en eau potable de la localité, sans oublier la gare routière, sont autant de réalisations de l’illustre disparu, souligne L’Observateur.

Toutefois Ousmane Tanor Dieng n’a pas eu le temps de finir la construction de l’Hôtel de ville de Nguéniène qu’il avait déjà entamée. Le marché moderne du village, ainsi que plusieurs infrastructures de la commune entamées par le défunt maire, restent encore en chantier. Des ouvrages qui tenaient à cœur le défunt maire, qui voulait faire de son village natal un endroit où il fait bon vivre, selon les confidences de ses proches.