leral.net | S'informer en temps réel

Nigéria-Argentine: un penalty oublié, un autre accordé à tort selon Quiniou


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Juin 2018 à 23:29 commentaire(s)|

Pour Joël Quiniou, le Nigeria aurait dû bénéficier d'un premier penalty qui n'a pas été sifflé face à l'Argentine ce mardi en Coupe du monde. Il trouve en revanche que le penalty accordé par la suite aux Super Eagles, est injuste.

L'arbitre Cüneyt Cakir n'est visiblement pas un fan de vidéo. Au sifflet pendant Nigeria-Argentine ce mardi en Coupe du monde, le Turc a pris seul ses décisions sur deux situations litigieuses… sur lesquelles Joël Quiniou lui a donné tort.

La première action concerne un pied haut de Mascherano dans sa surface, sur lequel il joue le ballon met heurte violemment le visage d'Iheanacho.

"Pour moi oui, il y a penalty, juge Quiniou. Il y a même deux fautes, il l'accroche dans un premier temps et ensuite, il joue dangereusement en portant son pied au visage de son adversaire."

"L'action de la première période était plus évidente"

C'est finalement en deuxième période que M. Cakir s'est décidé à siffler, après un léger ceinturage de Mascherano sur Balogun, sur un coup de pied arrêté.
"C'est quand même un sport de contact, analyse Quiniou. Mascherano accroche avec le bras gauche et son adversaire joue bien le coup. Ce qui m'ennuie c'est que l'arbitre, qui est un des ténors de l'arbitrage européen, prend la décision et ne laisse pas le temps à l'arbitre vidéo de lui communiquer son avis. C'est une décision très sévère, l'action de la fin de la première période était beaucoup plus évidente."





Rmc


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page