leral.net | S'informer en temps réel

Non, Abdoul Mbaye, le TER est un projet révolutionnaire pour le Sénégal


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Février 2017 à 22:35 | | 0 commentaire(s)|

Si des acteurs politiques comme Abdoul Mbaye ont avancé que le Train express régional (TER) est une « catastrophe économique », il n’en demeure pas moins que c’est un projet qui, à tout point de vue, va être salvateur pour le Sénégal non seulement pour le désengorgement, mais aussi pour les prochaines étapes de développement incluant le prolongement sur les axes AIBD, Mbour, Saly et Thiès. Sans oublier le transfert de technologie et de compétences qui permettra au Sénégal de maîtriser le domaine de l’exploitation et de la maintenance ferroviaire.
 

 «Très sincèrement, le TER est une bonne chose et encore, il ne sera pas très rapide, vu le nombre de gares sur la distance. Mais ce qui est certain, c’est que c’est une catastrophe économique. C’est ce que je retiens de par son coût. On sent bien qu’il s’agit d’un projet de prestige, et que le Sénégal a besoin d’autres choses. Effectivement, puisqu’il s’agit de train, ce dont je souffre le plus, c’est de constater, lorsque vous vous rendez à Saint-Louis ou ailleurs sur les routes qui longent les anciennes villes de chemin de fer, ces investissements qui ont cessé d’être utilisés et qui, pourtant, étaient tellement utiles à notre économie», a confié à « Enquête » l’ancien Premier ministre.

 Mais, il convient de distinguer ces deux projets, l'un étant un projet de train rapide, l'autre, un projet de train express régional remplissant chacun des objectifs propres. Le projet du TER compte au total 110 kilomètres, à raison de deux fois 55 km, deux voies standard et au total 14 gares.

 Par exemple, le train rapide du Nigéria, quant à lui, dispose d'une seule voie standard électrique sur 187 kilomètres. Ainsi, le projet de TER s'inscrit dans l'espace urbain et prévoit donc les prochaines étapes de développement incluant le prolongement sur les axes AIBD, Mbour, Saly et Thiès et ainsi, ouvrir de nouveaux horizons, vers le centre, l’Est, le Nord et le Sud de notre pays.

 Enfin, le projet prévoit également le transfert de technologie et de compétences qui permettra à notre pays de disposer des moyens nécessaires dans le domaine de l’exploitation et de la maintenance ferroviaire, avec l’objectif d’en faire un opérateur de référence incluant la création d'un centre de formation dédié à la mobilité urbaine. Alors que sorte sous terre le TER.



Ter Nigéria