leral.net | S'informer en temps réel

OM-PSG: Mbappé attaque l'arbitre, «pas au niveau" selon lui

Interrogé en zone mixte sur la prestation du PSG, tenu en échec à l’OM ce dimanche soir (2-2, 10e journée de Ligue 1), Kylian Mbappé a pointé du doigt la main non sifflée de Jordan Amavi dans la surface et critiqué l’arbitrage, notamment le manque de communication, selon lui, avec les officiels.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Octobre 2017 à 09:35 | | 0 commentaire(s)|

Il n’a pas réussi le premier OM-PSG de sa jeune carrière. Et lorsqu’on lui a demandé si son équipe avait abordé avec la bonne attitude ce choc, l’ancien Monégasque ne s’est pas démonté. ''Je pense que c’était un match compliqué. On a peut-être été un peu trop facile en abordant ce match, confesse Kylian Mbappé. Ils attendaient ce match. Peut-être qu’on aurait dû l’attendre un peu plus aussi. On doit se concentrer sur beaucoup de choses. Pour eux, c’est le match de l’année. Il n’avait pas la même importance. Peut-être que c’est notre faute. On se remettra en question en temps et en heure. Je pense qu’il y a eu un problème au niveau de la façon d'aborder le match.'' Mais pas que.

"On fait tous partie du même spectacle"

Mbappé a aussi pointé du doigt un autre élément du match, prépondérant à ses yeux: l’arbitrage. Et il n’a pas été tendre sur le dossier. "Le problème, c’est qu’on a aussi beaucoup de bâtons dans les roues. On ne veut pas faire les victimes. Mais il y a certains faits de jeu qui nous mettent des bâtons dans les roues. Je pense notamment au penalty, insiste Mbappé. Après, il ne faut pas non plus accabler l’arbitre. Il avait beaucoup de pression sur les épaules. Je dis ça pour l’évolution de notre championnat. On a un championnat qui commence à attirer des grands joueurs, on commence à avoir des équipes de plus en plus compétitives.

Il faut que les arbitres se mettent au niveau. Tout simplement. Aujourd’hui, le problème, c’est qu’il n’a pas été au niveau, poursuit le Parisien. Peut-être que nous aussi, mais nous, on a le mérite de le reconnaître. Surtout, on ne peut pas discuter avec eux en fait. On a l’impression qu’ils sont supérieurs à nous. C’est un problème. Je pense qu’on fait tous partie du même spectacle. On veut donner du spectacle aux gens. Il y avait deux bonnes équipes aujourd’hui. Le problème, c’est qu’on ne peut pas discuter avec l’arbitre. C’est un petit problème. Je pense qu’une commission pourrait régler ça. Aujourd’hui, on a un joueur qui a été sanctionné (Neymar ?) et l’arbitre a fait une erreur. Pourquoi les arbitres ne se feraient pas sanctionner, eux aussi ?"



Rmc



Cliquez-ici pour regarder plus de videos