leral.net | S'informer en temps réel

Omar Pène aux étudiants de l’UGB « Ressaisissez-vous, je comprends votre peine »

Omar Pène récemment nommé Ambassadeur de bonne volonté auprès de la communauté estudiantine, tient son rôle à cœur. Il a rencontré, hier, les étudiants de l’Ucad. Une occasion pour le chanteur de lancer un vibrant appel à ses "camarades" étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, pour une reprise rapide des cours.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Juin 2018 à 09:34 | | 0 commentaire(s)|

Sa présence auprès de la communauté de jeunes qu’il appelle affectueusement "camarades", montre à quel point il est impliqué dans la résolution de la crise estudiantine. Hier, l’artiste Omar Pène a rencontré les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop, à leur initiative. Une occasion mise à profit par le musicien pour lancer un appel solennel aux étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Pour rappel, ces derniers observent une grève illimitée depuis le décès de leur camarade Mouhamadou Fallou Sène tué d’une balle lors de rixes avec les forces de l’ordre, le 15 mai dernier. « Je comprends votre peine, mais ressaisissez-vous ! Le temps presse et les conséquences d’une année blanche seraient brutale pour non seulement les étudiants, mais aussi pour les enseignants et le système éducatif dans son ensemble. Donnons une chance au dialogue et à la concertation », a déclaré l’auteur du tube « Etudiant ».

C’est dans ce sens que le nouveau ambassadeur de bonne volonté auprès de la communauté estudiantine envisage de faire une tournée à Saint-Louis, Ziguinchor, Bambey et Thiès, pour rencontrer les étudiants de ces villes et nouer le dialogue avec eux.

Toutes choses qui font que Omar Pene a été félicité par ses « camarades » de l’Ucad pour son implication dans leur cause. Toutefois ces derniers ont tenu à lui rappeler que le retour de la paix dans l’espace universitaire, dépend en grande partie de l’application des mesures annoncées par le chef de l’Etat lors de ses différentes rencontres avec les dirigeants du mouvement étudiant. « Si les nouvelles mesures annoncées par le chef de l’Etat ne sont pas appliquées et respectées, ne soyez pas surpris de nous revoir sur le terrain. Nous réclamons justice pour Fallou Sene. Nous défendons nos intérêts, nous ne sommes ni pour, ni contre le gouvernement. Nous sommes du côté de la défense de nos intérêts matériels et moraux », a insisté avec force, l’étudiant Mamadou Faye. Même son de cloche chez ses camarades Ibrahima Dièye et Ibrahima Sow.

Lesdites mesures ont trait à l’augmentation des bourses des étudiants, à la baisse des tickets de restauration et à la dotation de moyens de transport.

Apres avoir écouté ses « amis » de l’Ucad, Oumar Pene a promis de veiller à ce que les engagements pris par le chef de l’Etat, soient appliqués. Mieux, l’artiste s’est engagé à rester une voix libre, neutre et indépendante. Pour ensuite rappeler que son implication dans la cause des étudiants et de l’éducation, ne date pas d’aujourd’hui. « Quand le Président m’a nommé ambassadeur de bonne volonté, je me suis dit : je l’ai toujours été, mais c’est quelque chose qu’il a officialisé. Mais moi je me suis toujours considéré comme votre porte-voix, a souligné Omar Pène, qui a aussi promis de tout faire pour que les incidents qui ont coûté la vie aux étudiants Balla Gaye (janvier 2001), Bassirou Faye (14 juillet 2014) et Mouhamadou Fallou Sene (15 mai 2018) ne se reproduisent plus.





Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos