leral.net | S'informer en temps réel

Opposés au redécoupage de leur commune: Des habitants de Bambilor interpellent Macky Sall

«Ce projet de redécoupage est une aberration au moment où l’on parle de dialogue et de paix sociale, au moment où pour venir à bout du chômage endémique des jeunes, le président de la République a pris des mesures fortes, soutenues par une enveloppe financière substantielle, mais si la commune de Bambilor est privée de ses ressources, cela risque de créer l’effet contraire à celui recherché.»


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Mai 2021 à 09:38 | | 0 commentaire(s)|

Opposés au redécoupage de leur commune: Des habitants de Bambilor interpellent Macky Sall
C’est la conviction de Ousseynou Guèye et de ses concitoyens regroupés au sein de la Cellule de réflexion et de défense de la commune de Bambilor. Ce conseiller municipal à la commune de Bambilor, et par ailleurs membre de la Convergence des cadres républicains (Ccr), a ainsi écrit au nom de la cellule, une lettre ouverte à l’intention du président de la République, pour montrer leur désapprobation du projet de redécoupage de la commune de Bambilor.

« La cellule de réflexion et de défense a décidé de s’opposer farouchement, à tout acte susceptible de remettre en cause des acquis sociaux et économiques, des liens de parenté et de solidarité ou tout agissement ou décision de nature à mettre en danger notre survie et celle des générations futures », informe M. Guèye.

Il ajoute que leur structure compte «mobiliser les associations de la diaspora et les prières de nos imams et chefs religieux, pour dire non à tous ceux qui chercheront à les détruire».

Il n’a pas manqué d’attirer l’attention du chef de l’Etat «sur les motivations et les conséquences du nouveau projet de redécoupage de la commune de Bambilor» qu’il trouve inopportune. Et selon Ousseynou Guèye, les agissements de Oumar Guèye «pour nuire à Bambilor, ne datent pas d’aujourd’hui, même quand il était en bons termes avec l’actuel maire de Bambilor, Ndiagne Diop».

Et d’après le conseiller municipal de Bambilor, «un manque à gagner provenant des recettes fiscales de Kounoune Power, Saudequip, frais d’autorisations de construire... va occasionner des conséquences incalculables sur le plan social, pour des centaines d’étudiants et d’élèves qui risquent de perdre leurs bourses d’études».

M. Guèye trouve aussi que «de nombreux jeunes travailleurs dans la commune et le personnel sanitaire, vont perdre également leur emploi et la gratuité des ambulances et les aides sociales pour les handicapés, vont être remises en cause».

Autant de raisons qui l’amènent à dire que même si l’ambition de Oumar Guèye est légitime en politique, elle cache mal son jeu, pour «une éventuelle candidature en 2024 en élargissant sa base».

Ousseynou Guèye de se demander si le ministre des Collectivités territoriales ne cherche pas à tordre le bras au président de la République, «en organisant un meeting de jubilation dans son village».

Pour lui, «le rappel de la promesse tenue de l’opposant Macky Sall venu présenter ses condoléances á la famille de feu Malick Bâ en 2011, n’est pas gratuit».

La cellule indique aussi que le Pcr Oumar Guèye n’a jamais «pu réussir à avoir une base solide dans le village de Bambilor». Ainsi, «il a créé des conflits au sein de l’instance dirigeante du foyer des jeunes, une tension sociale qui avait abouti à des règlements de comptes sur la table du tribunal », dit Ousseynou Guèye, en rendant aussi Oumar Guèye responsable de la division au sein de l’Apr au niveau du département.

En tant que fils du terroir et ministre des Collectivités territoriales, il devait penser aux communes de Tivaouane Peul et Jaxaay, pense Ousseynou Guèye, qui annonce la cérémonie de lancement de cette cellule de défense dans les prochains jours.





Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page