leral.net | S'informer en temps réel

Opposition : Jackpot de Bougane…Panique chez Sonko

L’opposition Sénégalaise change de visage. Abdoulaye Wade, Pape Diop, Mamadou Diop Decroix, Khalifa Sall et Malick Gakou ont laissé la place aux plus courageux des jeunes politiciens parmi lesquels on compte, Ousmane Sonko, Bougane Gueye Dany, Babacar Diop, Thierno Bocoum, pour ne citer que ceux-là. Et aujourd’hui, le leadership de l’opposition est convoité par ces jeunes aux dents longues. Et deux d’entre eux se détachent de par leurs stratégies.


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Août 2021 à 17:39 | | 0 commentaire(s)|

Ousmane Sonko, leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) et Bougane Gueye Dany, président du mouvement « Gueum Sa Bopp » sont au-dessus du lot. Le premier par sa radicalité et le second par sa stratégie de lutte ; Ousmane Sonko, tel un taureau, fonce tête baissée, persuadée par sa force dans la rue. Et Bougane Gueye Dany, comme un joueur d’échec, dispose ses pions pour faire tomber les forteresses du roi Macky Sall.

Deux stratégies différentes

Ousmane Sonko de Pastef aime la confrontation. Et c’est lui-même qui le dit. Dans une déclaration télévisée du dimanche 7 février 2021 lors de l’éclatement de l’affaire Adji Sarr, le leader du Pastef déclarait ce qui suit : « Macky Sall ne connaît que le rapport de force, il ne connaît pas le droit, demandez à Khalifa Sall ou à Karim Wade ». Sonko faisait allusion à la passivité de Karim Wade et Khalifa Kall qui se sont laissés emprisonnés par Macky sans agir…Contrairement à lui qui a refusé l’incarcération par la confrontation dans la rue qui s’est soldée par un bilan macabre…12 morts.

Bougane Gueye Dany s’oppose constamment sur le terrain politique en suivant les traces de la cible qui est le président Macky Sall. Contrairement à Sonko, il adopte la stratégie du « Tibb tank » qu’on peut compléter par « Tibbi Tanku Macky » qui signifie « être sur les traces de Macky Sall » ; en un mot, Bougane suit Macky à la trace, pour démonter tout ce qu’il a construit ; et cette opération de Bougane Gueye Dany a été payante pendant les tournées économiques du président Macky Sall. Bouganre était sur le terrain au moment où les autres opposants observaient les tournées de Macky, assis devant leur télé.



Sonko en perte de vitesse

Et depuis l’opération « Tibb Tank » on assiste à une vague d’adhésion au mouvement Gueum Sa Bopp de Bougane Gueye Dany. Une avance stratégique de Bougane qui n’est pas pour plaire à Ousmane Sonko qui multiplie depuis deux semaines ses sorties. Deux déclarations et une conférence de presse en l’espace de deux mois. Du jamais vu ! Ousmane Sonko qui, naguère était avare en paroles et refusait la confrontation avec les journalistes, se met au-devant de la scène politique en multipliant ses sorties…Sonko opère une stratégie de reconquête.

Sonko paye pour les morts de mars

Les 12 morts du mois de mars ont eu raison de la notoriété de Ousmane Sonko. De Wade à Macky, personne n’avait appelé à la confrontation directe avec le pouvoir au point de prédire une seconde vague après une première meurtrière. L’arrogance politique de Sonko et sa brutalité à vouloir le « pouvoir à tout prix » ont sapé sa personnalité. Et les Sénégalais le tiennent pour responsables des morts de mars et non le pouvoir. C’est Sonko qui a appelé les jeunes à sortir pour le défendre…lui le politicien accusé de viol.

Les Sénégalais préfèrent un jeune sage et respectueux à un jeune fougueux et arrogant. Ousmane Sonko, celui qui avait appelé à fusiller les anciens présidents, irrite les cités religieuses et fait fuir une certaine bourgeoisie qui voit ses biens menacés par l’arrivée d’un tel homme au pouvoir. Les hommes d’affaires, les partenaires financiers ont peur de Sonko. Le visage du héros qu’il incarnait chez les jeunes, s’est effacé pour faire place à un bulldozer qui risque d’écraser tout sur le chemin qui mène vers le Palais…

La Rédaction de xibaaru



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page