leral.net | S'informer en temps réel

Organisation de l'Afrobasket 2017, la Tunisie candidate pour remplacer l'Angola

La Tunisie a présenté sa candidature à l'organisation du championnat d'Afrique de basket-ball masculin séniors (Afrobasket 2017) après le désistement de de l'Angola en raison de la tenue des élections générales prévues dans ce pays en août prochain. C'est ce qu'a annoncé le président de la Fédération tunisienne de basket-ball, Ali Benzarti.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Mai 2017 à 13:14 | | 0 commentaire(s)|

Le pays qui abritera le tournoi continental, sera connu ce jeudi après la réception par la FIBA-Afrique de la réponse officielle de la fédération angolaise de basket-ball. L'Afrobasket 2017 devait initialement avoir lieu à Brazzaville avant que le Congo ne se désiste, évoquant des "difficultés économiques et sociales".

Durant deux semaines, FIBA-Afrique a tenté en vain de de faire revenir le Congo sur sa décision et du coup, l'équipe du Congo est écartée du tournoi et la fédération lourdement sanctionnée financièrement.
Ainsi, trois pays se sont présentés pour remplacer le Congo à savoir la Tunisie, l'Egypte et l'Angola et c'est cette dernière qui avait été finalement choisie lors du congrès tenu il y a dix jours à Bamako.

Mais cette proposition a été repoussée par le ministre angolais de la Jeunesse et des Sports, alléguant le fait qu'en août prochain, le pays organisera les élections générales. "Logiquement, la Tunisie a la priorité pour organiser l'Afrobasket 2017, a estimé Benzarti qui a ajouté que "la fédération tunisienne refuse tout changement de la date de la compétition, sinon, elle ne prendra pas part au tournoi".

Les pays qualifiés à l'Afrobasket 2017 prévu du 19 au 30 août prochain sont la Tunisie, le Nigéria (tenant du titre), l'Angola, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, l'Egypte, le Mali, le Maroc, le Mozambique, l'Ouganda, l'Afrique du Sud, bien entendu le Sénégal ainsi que la Guinée et le Rwanda qui ont bénéficié d'une Wild Card (carte d'invitation), alors qu'un pays reste à désigner pour remplacer le Congo.

source: direct info