Leral.net - S'informer en temps réel

Ouganda: l’armée américaine met fin à sa traque contre la LRA

Rédigé par leral.net le Dimanche 26 Mars 2017 à 22:10 | | 0 commentaire(s)|

En Ouganda, l’armée américaine va mettre fin à ses opérations en Afrique contre la sanguinaire Armée de la résistance du Seigneur (LRA) et son chef Joseph Kony. Cette opération militaire lancée, il y a six ans, par les Etats-Unis contre la rébellion ougandaise « touche à sa fin », a annoncé le général Tom Waldhauser, commandant des forces américaines en Afrique (Africom). Les objectifs ont été atteints même si le chef de la LRA, Joseph Kony, court toujours.

L’opération a coûté entre 600 et 800 millions de dollars depuis 2011. Elle n’a pas permis de capturer Joseph Kony, mais elle a réduit la LRA à « l’insignifiance », selon Tom Waldhauser.

« Comme vous le savez, depuis 2011 nous nous sommes continuellement efforcés de chasser Joseph Kony et ses bandits. Ces cinq ou six dernières années nous avons capturé plusieurs centaines, peut-être un millier de membres de la LRA. Certains rapports affirment que nous avons quatre à cinq lieutenants hauts placés. Nous avons causé de nombreux dommages à cette organisation. Pour être franc, nous touchons au but. Nous avons fait beaucoup de progrès », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse donnée, vendredi 24 mars.

« Nous sommes inquiets du vide que nous pourrions potentiellement laisser derrière nous, bien sûr, mais il faut retenir que cette opération, bien que n’ayant pas permis de capturer Joseph Kony, a éliminé ce groupe du champ de bataille. Ces dernières années, la LRA a été réduite à une organisation sans importance », a-t-il ajouté.

Joseph Kony est recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. L’un de ses principaux lieutenants, Dominic Ongwen, est actuellement jugé par la CPI.


Titre de votre page Titre de votre page