leral.net | S'informer en temps réel

Oulimata Seck Faye, membre du Secrétariat national de Rewmi: « Le Plan Sénégal Emergent marque le début réel du travail de Macky Sall »

Membre du secrétariat national du parti Rewmi, Mme Oulimata Seck Faye qui s’active dans la politique depuis plus de 10année aux cotes du maire de Thiès, a donné son opinion sur la situation actuelle du pays. Toutefois cette responsable à la commune de Fass Colobane Gueule-Tapée s’est prononcée sur le projet de Plan Sénégal Emergent. Une initiative dit t’elle qui marque le début réel du travail de Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Avril 2014 à 11:15 | | 0 commentaire(s)|

Oulimata Seck Faye, membre du Secrétariat national de Rewmi: « Le Plan Sénégal Emergent marque le début réel du travail de Macky Sall »

Mme Oulimata Seck Faye vous militez pour le parti Rewmi d’Idrissa Seck, depuis quand avez-vous fait vos premiers pas dans la politique ?

« Je me rappel que mon entrée en politique à Rewmi date il y’a 10 ans. C’était depuis la sortie d’Idrissa Seck du gouvernement d’Abdoulaye Wade, j’étais dans le M 6. Et quand l’homme de Thiès a crée son partit je l’ai accompagné et ce, jusque là ».

Pourquoi exactement le choix de Rewmi ?

« J’ai choisi le Rewmi parce que je suis libérale avant tout et j’étais sympathisante au niveau du Pds bien que je n’aie jamais milité là-bas. Il m’arrivait de travailler avec des gens du Pds notamment avec le maire Ndeye Maguette Dieye. D’ailleurs c’est à travers elle que j’ai connu l’actuel maire de Thiès. Ayant une bonne entente avec lui, quand il a eu des déboires avec le régime d’alors, naturellement j’ai préféré partir avec lui et faire la politique sans même m’en rendre compte ».

Quelles sont les différentes responsabilités que vous avez eues à occuper durant tout votre compagnonnage ?

« J’ai occupé pas mal de responsabilités au sein de Rewmi en commençant d’abord par être une simple militante, je suis passé en femme leader avant de devenir le porte parole genre dans le directoire lors de dernières élections présidentielles.

Quelles sont vos relations avec le maire de Thiès ?

« Sur mes rapports avec Idrissa Seck, je peux dire qu’on est très proche l’un de l’autre parce que ayant de bonnes relations et travaillant en parfaite harmonie. On travaille surtout en faisant remonter les informations ainsi on sert de relais entre la base et lui.

Les élections locales se profilent à l’horizon, quelle stratégie adopte votre parti pour s’y rendre ?

« En ce qui concerne les élections locales qui pointent à l’horizon, je précise que le partit Rewmi est très ouvert. D’ailleurs présentement on travaille avec beaucoup de coalitions .Mais avec l’acte 3 de la décentralisation, personne ne peux dire à priori qu’elle est candidate ou non, il est donc plus intéressant d’avoir le maximum de conseillers et penser à être maire après ;le moment venu, le Rewmi va s’exprimer ». 

En tant que politicienne et citoyenne qu’avez-vous à dire de la situation actuelle du pays ?

« En tant que membre du secrétariat national du parti Rewmi d’Idrissa Seck si je dois me prononcer sur la situation actuelle du pays, je dirai qu’il est très malheureux de constater que le régime en place a perdu deux bonnes années à ne rien faire de concret. Depuis leur avènement à la tête du pouvoir, il naviguait dans le tâtonnement en entamant une politique de stabilisation qui ne pouvait quasiment mener à quelque chose. Un comportement je crois bien qui ne pouvait pas booster l’économie du pays ».

Est-ce que la situation est en train de s’améliorer ?

« Cependant en tant que responsable à la commune de Fass Colobane Gueule Tapée je me félicite de l’idée du Plan Sénégal Emergent. Une initiative qui marque le début réel du travail du président de la république. Un pas en avance que je salue tout en appréciant que Macky Sall ait entendu les recommandations d’Idrissa Seck. Celui-ci qui n’a pas manqué de lui donner des conseils ».

Quelle est votre impression concernant la question de la traque des biens supposés mal acquis ?

« Sur la question de la traque des biens supposés mal acquis qui ne cesse d’alimenter les débats depuis quelques temps, le partit Rewmi à des positions de principe. Par rapport à la reddition des comptes, notre point de vue est que quiconque a eu le privilège de gérer des deniers publics, à la fin de son mandat doit rendre compte de sa gestion. Maintenant tout individu doit bénéficier de la présomption d’innocence. Et si ces gens disent n’avoir rien à se reprocher et apportent des preuves de leur innocence, la liberté doit leur être accordée.

Comment voyez-vous la politique ?

« Aujourd’hui la politique se fait autrement et personne ne peut prétendre avoir une base qui lui est propre .Il faut savoir convaincre les gens par un projet de société pertinent. En plus, il ne faut pas faire du leadership vertical mais plutôt horizontalement. Il ne faut pas non plus imposer des idées mais toujours privilégié le dialogue. Après tout la politique c’est pour développer sa nation et non pour des prébendes et des invectives.

Entretien Réalisé Par-Alima DIAGNE-Actu24.net


Oulimata Seck Faye, membre du Secrétariat national de Rewmi: « Le Plan Sénégal Emergent marque le début réel du travail de Macky Sall »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos