leral.net | S'informer en temps réel

Oumar Ndoye, Coordonnateur de la Plateforme des Cadres républicains de Pikine, tire sur Abdou Karim Sall

La question concernant la création de la Plateforme des Cadres républicains, tant posée, a une réponse, qui en effet, pourrait tirer à son épilogue. Reçu dans l'émission « Rendez-vous de la Rédaction » sur Touba Tv où il a été question de revenir amplement sur la représentativité de la mouvance présidentielle dans le département de Pikine, Oumar Ndoye, Coordonnateur départemental de la Plateforme des Cadres républicains, a tenu à apporter des éléments de réponse, qui ont valu une forte réflexion.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Juin 2021 à 12:20 | | 0 commentaire(s)|

"Le contexte de la création de la Plateforme des Cadres républicains découle du fait qu'il ait une inexistence de la Convergence des Cadres républicains. Nous étions tous dans ce même cadre, qui, depuis quatre ans, ne fait plus de réunions, ne met plus en place des initiatives et ne vulgarise pas les réalisations du Président Macky Sall dans la banlieue. Abdou Karim Sall a tué la CCR et se positionne comme comme responsable politique à Orkadiéré, dans le département de Kanel, alors qu'il se réclame responsable politique à Mbao.

Et, le constat également sur le manque d'animations et de productions intellectuelles, nous a poussés vers la mise sur pied de cette plateforme. Quand on parle de cadre, on parle de contribution intellectuelle, d'animation, de réflexion et de défense de la vision du President Macky Sall, on parle également de projets, entre autres. Mais si de telles choses ne sont prises en compte par ces derniers, il demeure évident de se tirer d'affaire."

En effet, à la question de savoir si la mise en place de cette plateforme dans le département a une influence dans la sphère politique de la localité, du fait de son envergure, selon Omar Ndoye, il est inadmissible que les autres réagissent à leur place.

"Nous avons cette capacité d'influence dans nos localités respectives et faisons de telle sorte que le président de la République puisse voir ses projets et ses ambitions, être propulsés dans la banlieue. Nous sommes prêts à travailler davantage pour la mobilisation de tous les cadres", dit-il pour rassurer.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos