leral.net | S'informer en temps réel

Ouza Diallo tire sur les griots : « la génération actuelle de jeunes griots a oublié la noblesse de cette fonction dans la société"


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Avril 2018 à 10:45 | | 0 commentaire(s)|

Quand il s’agit de dire la vérité, l’artiste-compositeur, Ouza Diallo n’hésite même pas. Dans un entretien accordé au journal, La Cloche, l’auteur de « Président » n’a pas raté les griots.

Avouant d’abord qu’il n’a aucun problème particulier avec les griots, le père de Adjiouza indique que les étaient des conseillers de la Cour, sont des musiciens, des chanteurs de louanges et même des conteurs… « Mais, il me semble que la génération actuelle de jeunes griots a même oublié la noblesse de sa fonction dans la société. Par exemple, les conflits familiaux dans le voisinage, de disputes, c’est au griot à qui on fait appel. Voilà comment le griot jouait. Il ne doit pas mentir, et doit adopter un comportement exemplaire, un rôle primordial. Je me rappelle une anecdote, j’avais confectionné la chanson « Baye » après l’emprisonnement d’Idrissa Seck.

El Hadji Mansour qui l’avait écouté, n’a pas réagi comme l’aurait fait négativement les jeunes d’aujourd’hui. Mais, vous savez ce qu’il a fait, il m’a dit qu’il faut que Président Wade l’écoute. Vous voyez le rôle d’un griot, c’est de mettre à l’endroit les choses, d’œuvrer pour faire passer les messages qui fourmillent partout chez la population. C’est cela que l’on peut aider quelqu’un à bien gouverner et mener à bon port sa mission de développement le pays. Sur ce plan les griots d’aujourd’hui ont failli à leur à leur responsabilité ».

La Cloche



Cliquez-ici pour regarder plus de videos