leral.net | S'informer en temps réel

PRESIDENTIELLE DU 24 FEVRIER - Cartes d’électeurs : les graves dysfonctionnements relevés par le Gradec

Le Groupe de recherche et d'appui conseil pour la démocratie participative et la bonne gouvernance (Gradec) dresse un état des lieux inquiétant de la distribution des cartes d’électeurs à quelques jours du scrutin présidentiel.


Rédigé par leral.net le Mardi 19 Février 2019 à 12:13 | | 0 commentaire(s)|

PRESIDENTIELLE DU 24 FEVRIER - Cartes d’électeurs : les graves dysfonctionnements relevés par le Gradec
La Cena quasi écartée des commissions de distribution

«Avant l’installation des commissions administratives de distribution des cartes, des structures ont été installées par l’autorité administrative pour les cartes de la refonte. Durant toute cette période, les Ceda n’ont pas été associées à la distribution. Il découle de ce fait que globalement, la Cena n’a pas été en mesure de superviser et de contrôler le fonctionnement de ces dites structures.

Les Ceda n’ont été associées au processus qu’au moment où les cartes de la révision exceptionnelle ont commencé à arriver dans les départements, c’est-à-dire quarante cinq (45) jours avant le scrutin. Les représentants des partis politiques sont absents des commissions; beaucoup d’électeurs se présentent dans les commissions avec leurs récépissés.

Faute de trouver leurs cartes sur place, on leur demande de revenir; dans la liste des rejets issus de la révision, le nombre de rejets pour motif «Personne déjà inscrite» est trop élevé;

Les cartes d’électeurs de la refonte comme de la révision continuent de parvenir aux commissions en provenance de la Direction Générale des Élections; les modifications de la carte électorale proposées par le comité électoral, ne sont pas toujours prises en compte.»

Absence de décompte contradictoire entre l’autorité et la Cena

«La distribution des cartes d’électeurs rééditées à la suite de la modification de la carte électorale, pose beaucoup de problèmes car l’électeur n’est pas toujours informé pour retirer sa nouvelle carte et restituer l’ancienne;

Dans certaines localités, les modifications de la carte électorale ont eu pour conséquence d’amener l’électeur à un nouveau lieu de vote situé à des dizaines de kilomètres de son domicile ; c’est le cas à Ndoga Babacar (département Tamba) ou des électeurs au nombre de 110, sont envoyés à 50 km de leur ancien lieu de vote.

Les cartes d’électeurs qui viennent de la Dge ne font pas l’objet d’un décompte contradictoire entre l’autorité administrative et la Ceda avant leur mise à disposition au niveau des commissions;

L’importance du stock de cartes issues de la refonte non encore distribuées et dont les propriétaires ne résident pas dans la localité, montre les limites de la compétence nationale ;

Les cartes re-ventilées à la suite d’erreur de tri, d’arbitrage ou de réimpression ne font pas toujours l’objet d’information appropriée en direction des ayants-droit; les cartes envoyées auprès des commissions ne sont pas accompagnées de listes nominatives.»

Daroukhane 1, lieu de vote inconnu dans la carte électorale

«À Guédiawaye, des cartes du lieu de vote de Khaly Madiakhaté B ont été rééditées avec un nouveau lieu de vote intitulé Daroukhane 1, inconnu dans la carte électorale de la commune. Ainsi, les quatre mille (4000) cartes éditées à cet effet ne pouvant pas être distribuées, ont été retournées à l’autorité administrative. Ces électeurs voteront finalement avec leurs anciennes cartes à Khaly Madiakhaté B.

Le rythme de distribution est très faible en ce moment malgré les efforts appréciables fournis par les autorités administratives. Sur certaines cartes d’électeurs impactées par la modification de la carte électorale (changement de lieu de vote), le libellé du nouveau lieu de vote n’est pas sur la carte, c’est l’ancien libellé qui est conservé. C’est le cas du BV2 de l’école élémentaire Seringué Ndongo du département de Louga, qui est transféré à Seringué dans un abri provisoire, ce qui crée la confusion au niveau des électeurs.»






(Tribune)
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos