PSG : Al-Khelaïfi promet du changement, Emery n'est pas concerné !

Enervé après l'incroyable élimination à Barcelone, le président du Paris Saint-Germain Nasser Al-Khelaïfi veut du changement. Dans un entretien accordé au journal "Le Parisien", le dirigeant annonce que le club francilien va frapper fort l'été prochain. Mais pas sur l'entraîneur Unai Emery…


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mars 2017 à 14:37 | | 0 commentaire(s)|

L'humiliation a encore du mal à passer pour Nasser Al-Khelaïfi. Marqué par la déroute contre le FC Barcelone (1-6) mercredi en Ligue des Champions, le président du Paris Saint-Germain aura besoin de temps pour digérer cet échec et évacuer sa colère.

«Je ressens un mélange de tristesse et de colère. Nous n'avons pas été à la hauteur de ce qui devait être l'un des moments forts de notre projet» , a confié le dirigeant au quotidien "Le Parisien", regrettant évidemment les erreurs d'arbitrage dont toute l'Europe parle ces derniers jours.

Emery n'est pas menacé. Et lorsque le président dit «nous» , c'est pour inclure tout le monde. «Chacun a sa part de responsabilité» , y compris l'entraîneur Unai Emery. Très critiqué, l'Espagnol garde la confiance de son supérieur qui a tenu à le rassurer. «Depuis son arrivée, Unai Emery travaille énormément chaque jour pour faire progresser cette équipe, a souligné Al-Khelaïfi. Nous devons maintenant tirer tous les enseignements de cet échec et non pas réagir sous le coup de l'émotion».

«J'ai déjà eu de longues conversations avec le coach ces deux derniers jours. Unai a des qualités en lesquelles nous croyons. Il a mon soutien plein et entier. Avec lui, nous allons parler des changements qui seront nécessaires à l'intersaison», a assuré le patron du PSG, qui a également défendu le capitaine Thiago Silva (32 ans). Mais Emery le sait, un revirement de situation peut vite arriver, ce que son prédécesseur Laurent Blanc peut confirmer…

En tout cas, on peut affirmer (pour le moment) que l'ancien coach du FC Séville ne fera pas partie des grands changements prévus l'été prochain. Le projet ne changera pas Car les décideurs franciliens n'ont pas l'intention de revoir leurs ambitions à la baisse. «Ce serait très mal nous connaître que de penser que nous abandonnerons le projet après une lourde défaite» , a lâché Al-Khelaïfi, qui a annoncé du mouvement dans les mois à venir.

«Nous allons travailler pour envoyer dès l'été prochain des signaux clairs qui montreront à tous à quel point nos ambitions restent fortes». Mais le champion de France n'a-t-il pas terni son image auprès des grands joueurs après cette défaite ?

De son côté, le Qatarien ne se pose même pas la question. «Nous avons une grande équipe, un stade magnifique avec une ambiance de plus en plus belle, nous avons l'ambition de nous doter dans les prochaines années du meilleur centre d'entraînement du monde. Un grand joueur sera toujours sensible à tout cela, s'est défendu l'ancien tennisman. Dans le monde du football, je pense que nous avons gagné le respect de tous et chacun sait que nous nous donnerons les moyens de réussir

Reste à savoir ce qu'en pense le vestiaire parisien, sûrement conscient qu'un sacre en LdC est encore très loin...

Maxifoot