leral.net | S'informer en temps réel

Pensions des retraites : Le SUDES exige l’application de la directive présidentielle


Rédigé par leral.net le Samedi 14 Mai 2022 à 10:55 | | 0 commentaire(s)|

Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES), demande l’application de la directive présidentielle concernant les retraités du Fonds national de retraite (FNR), dans le communiqué du Conseil des Ministres du 4 mai 2022, dans lequel, il a enjoint «aux Ministres en charge des Finances et du Travail, la nécessité de finaliser les études relatives à la revalorisation significative des pensions du FNR et d’engager une évaluation prospective du système national de retraite en termes de viabilités et d’innovations en matière de gouvernance».

«Le SUDES tout en saluant cette évolution notable de la position gouvernementale sur cette question, en souffrance depuis 2017, tient à mettre en garde contre toute mesure de saupoudrage. En effet, cette revalorisation devra être à la mesure de la chute du pouvoir d’achat des pensionnés du FNR et de l’esprit de justice et d’équité, qui a présidé aux augmentations salariales en cours dans la Fonction publique ; contre les atermoiements et le dilatoire dans la matérialisation de la directive présidentielle lors du Conseil des ministres du 4 mai 2022», lit-on dans un communiqué en date d’hier, vendredi 5 mai qui nous est parvenu. En effet, le SUDES avait déploré le 25 avril dernier, «l’oubli dont les retraités du FNR ont été et demeurent l’objet depuis plus de 10 ans, en matière de revalorisation des pensions».

Il avait attiré «l’attention des autorités compétentes sur l’exigence de revalorisation substantielle des pensions du FNR, à hauteur de 40% au moins, au regard du renchérissement du coût de la vie et surtout, des augmentations salariales générales pour les agents en activité dans la Fonction publique».

Selon le syndicat, les pensionnés du FNR ont longtemps attendu. «Il est inacceptable qu’une telle situation perdure encore. En tout état de cause, le SUDES invite toutes les forces intéressées à la lutte contre cette injustice à se rassembler et à s’engager, au besoin, à toutes les formes d’actions et être prêtes à entreprendre des initiatives de rassemblement», rapporte le document. Sur la réforme du FNR, le SUDES «exhorte les autorités compétentes à l’accélération des travaux de la Commission de concertation instituée à cet effet depuis décembre 2021, laquelle depuis lors, n’a été convoquée que pour la réunion d’installation».

Selon ledit document, «cette commission de travail est un des cadres appropriés pour discuter entre autres, du basculement des non fonctionnaires ou décisionnaires dans le FNR».









Sud Quotidien

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page