leral.net | S'informer en temps réel

Pillage des enseignes françaises : Des actes de vandalisme négatifs sur l’économie nationale

Pour l’économiste Thierno Thioune, maître de conférences titulaire à la faculté des Sciences économiques et de gestion (Faseg) de l’Ucad : “Les conséquences de ces pillages sont regrettables, rien ne les justifie’’.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Mars 2021 à 09:02 | | 0 commentaire(s)|

Pillage des enseignes françaises : Des actes de vandalisme négatifs sur l’économie nationale
M. Thioune estime qu’Auchan a donné une certaine modernité à la distribution au Sénégal. Parce que maintenant, il y a une classe sénégalaise qui a un peu déserté les marchés classiques, pour aller dans cette nouvelle forme de commerce beaucoup plus moderne où, tous les produits, sur les chaînes de distribution nouvelles, se trouvent chez Auchan.

Dans les rayons, il y a une certaine transformation des produits sénégalais qui y sont présentés. Les conséquences de ces pillages sont encore regrettables, rien ne les justifie. Alors que cela pouvait être un des fleurons de la distribution, en termes de création d’emplois, mais aussi de gain, de ressources fiscales pour l’Etat. C’est vrai que c’est regrettable. Mais cela ne devrait pas être la raison pour laquelle ces entreprises quitteraient le pays. Il y a des contrats d’exploitation qui lient ces entreprises et des contrats qui lient les travailleurs à ces groupes-là ’’, soutient le professeur d’économie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

Pour lui, ce sont des épisodes “malheureux’’ qu’il faut dépasser, en appelant tout le monde à la raison. Car, M. Thioune relève qu’il y a beaucoup de points positifs qu’Auchan apporte au consommateur sénégalais, mais aussi au travailleur, en création d’emplois.

Même s’il rappelle que le groupe Auchan a pénétré le marché de la distribution de l’Afrique et principalement de l’Afrique de l’Ouest, alors qu’il était en difficulté, après des chiffres en baisse en Europe.

Depuis lors, Auchan fait pas mal de 30 magasins entre le Sénégal et la Mauritanie. Le marché africain et sénégalais lui permettait de pouvoir rehausser son chiffre d’affaires. C’est pourquoi, depuis 2015, il y a eu le développement d’Auchan au Sénégal, avec plus de 28 magasins. Le chiffre d’affaires a bondi. Malgré les contestations, avec le collectif ’Auchan dégage’, cela n’a pas empêché l’installation du groupe français dans le paysage commercial local. Même si Auchan est constitué de capital étranger français, il s’est déployé, en créant des emplois et en payant aussi des impôts ’’, ajoute M. Thioune.

Toutefois, le maître de conférences titulaire à la faculté des Sciences économiques et de gestion (Faseg) de l’Ucad, pense qu’il urge de réformer la nature des partenariats entre ces groupes et l’Etat. Ceci, en intégrant davantage dans les rayons des produits locaux transformés pour le bien de tous les Sénégalais.






Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page