Point de Presse de l' UJTL / Sébikotane; les jeunes libéraux réclament le départ du maire Abdoulaye Lô.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Mai 2017 à 12:50 | | 0 commentaire(s)|

Parti Démocratique Sénégalais

Dignité – Justice  Fraternité

Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales

UJTL / CLC Sébikotane

 

Déclaration Liminaire

 

Mesdames et Messieurs 

Chers amis de la Presse

Cher Frères et Sœurs du PDS


Au vu et au su de ce que la section communale du PDS de Sébikotane est en train de réaliser sur le plan de l’animation et de la massification.

Vu que Sébikotane a eu à gagner  des élections locales avec le PDS.

Vu que seul Sébikotane a eu à gagner au 1er tour les élections présidentielles de 2012 dans le département de Rufisque dans un contexte tendu.

Nous exigeons des dirigeants du parti de faire un arbitrage sans complaisance, eu égard aux résultats réalisés, par les uns et les autres au niveau du département.

Il n’est pas question d’investir  des gens qui n’ont jamais gagnés dans leur fief, même quand nous étions au pouvoir.
 

Nous exigeons un choix technique, en tenant compte des résultats antérieurs.

Aujourd’hui, tout le monde est d’avis que cette législature est la plus médiocre de l’histoire politique et parlementaire du Sénégal.

D’où l’urgence d’y apporter des correctifs en élisant des hommes intègres et soucieux du bien- être du peuple et non des « députés du Président » dont certains ont même reconnu la carence du parlement.
 

Suite aux révélations de Me EL Hadji Diouf sur la supposée surfacturation du vidange des véhicules de l'assemblée nationale, nous demandons au procureur de la République de s’auto-saisir de cette affaire de fraude à hauteur de 360.000.000 l'année soit 30.000 000 le mois.

Cette "fraude" si elle est avérée, n'honore pas la deuxième institution du Sénégal. 
Nous pensons que ce dernier est complice de ce scandale financier.
 

Pourquoi attendre tardivement (Fin de mandat de cette législature) pour faire cette révélation de taille ? 
 

De même que Moustapha Diakhaté, Président du Groupe Parlementaire « Benno Bokk Yakaar » qui a eu à dénoncer récemment, l’absence totale de certains députés à l’Assemblée Nationale. 
 

Pour y arriver, il nous faudra une jonction entre Frères et sœurs du parti d’abord avant celle de Manko Taxawu Senegaal.
 

C’est dans ce cadre que l’UJTL lance un appel aux frères  Daouda Niang et Alioune Mar tous Maires de ville, à faire preuve de dépassement pour qu’ensemble, nous gagnions les prochaines élections dans le département de Rufisque.
 

« Lou kéna meune, niar gnoko ko dack »
 

Concernant le processus électoral,  le Ministre de l’Intérieur  Abdoulaye Daouda Diallo et son patron Macky  Sall sont en train de manigancer une fraude sur le fichier électoral  avec une forte rétention des cartes électeurs, avec beaucoup d’anomalies notées dans la confection des cartes biométriqueentre autres l’absence du prénom et nom des parents et le non affichage des listes provisoires dans la quasi totalité des communes comme nous l’avons constaté ici à Sébikotane alors que les réclamations ont pris fin ce vendredi 26 Mai 2017.
 

En ce qui concerne notre chère commune, nous déplorons les absences répétitives de l’édile de la ville qui n’est là que les mercredis sur les cinq (5)jours ouvrables.
 

En effet, très occupé par les fonctions qu’il exerce au niveau du ministère des Infrastructures, les conséquences sont immédiates, sur la gestion municipale entre autres :

Le blocage des délibérations des actes d’état-civil
Absence d’éclairage public dans certaines zones de la localité, installant ainsi une insécurité que Sébikotane n’a jamais connu.
Manque d’infrastructures
✓ Terrain municipal en mauvais état
✓ Pas de terrain de Omnisport (Basket – Handball – Volleyball …)
✓ Centre socio-culturel (Œuvre du Président WADE) qui tarde à être inauguré
✓ Absence de salle d’Arts Martiaux
Augmentation du chômage des jeunes
Absence de formation et de financement des femmes
Déficit d’infrastructures, d’équipements et de personnels sanitaires
Manque d’eau et d’électricité dans certains quartiers de la commune
Manque de voies d’accès et de désenclavement des localités de la ville
Problèmes de logements et de cadre d’épanouissement global des jeunes.
Non intervention de la municipalité par rapport aux problèmes fonciers qui continuent d’inquiéter la population de Sébikotane.
 

L’UJTL / Sébikotane termine par exprimer sa satisfaction pour la Coalition Manko Taxawu Senegal et lance un appel solennel aux responsables du Département de Rufisque à un esprit de dépassement enfin que triomphe notre coalition et ainsi installer la cohabitation à l’Assemblée Nationale au soir du 30 Juillet 2017.
 

Comme disait notre Secrétaire Général National Me Abdoulaye Wade, il nous faut «taire nos querelles pour faire face à l’ennemi et ensuite régler nos divergences en démocrate ».
 

Vive Sébikotane, Vive l’UJTL, Vive le PDS

Fait à Sébikotane le 27 Mai 2017

                                                                                                                                   Le Secrétaire Général

                                                                                                                  M. Iboulaye BA
 

UJTL / CLC Sébikotane – ujtlsebi@gmail.com  – 77 327 51 62%C2%A0327%2051%2062  / 70 745 61 54