leral.net | S'informer en temps réel

Polémique autour du croissant lunaire - « Le Sénégal ne peut pas prier en même temps que la Mecque », dixit l’Imam de la Grande mosquée


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Août 2018 à 14:08 | | 0 commentaire(s)|

L’autre partie de la communauté musulmane au Sénégal, a célébré ce mercredi l’Aid El Kabir communément appelé ‘’Tabaski’’, à la Grande mosquée de Dakar.

Connu par son discours radical, l’Imam Ratib de la Grande mosquée de Dakar El hadj Alioune Moussa Samb est revenu sur la polémique autour de la lune. « Le Sénégal ne peut pas prier en même temps que la Mecque, vu le décalage horaire », a-t-il-dit pour en quelque sorte, marginaliser tous ceux et celles qui ont prié hier dans ce pays.
L’Imam Samb pense que la date d’aujourd’hui est la bonne pour qu’on prie au Sénégal.

Rappelant le sens de la prière, l’Imam Ratib s’est aussi adressé à certains politiciens qui insultent l’autorité de la République. Pour lui, ce travers doit être sévèrement corrigé parce que ce genre de pratiques ne doit pas émerger au Sénégal. «Démocratie ne veut pas dire indiscipline», a-t-il asséné. Avant d’ajouter que « ce qui se passe dans ce pays, n’est que de l’indiscipline. De tels actes d’indiscipline méritent sanction ».





Thierno Malick Ndiaye



Cliquez-ici pour regarder plus de videos