leral.net | S'informer en temps réel

Portrait – Eumeu Sène: Le Roi déchu en quête de certitudes

Déchu de son titre de Roi des arènes par un retentissant k.o de Modou Lô, Eumeu Sène aura à cœur de se reprendre devant un adversaire qu’il va rencontrer pour la troisième fois (match nul et victoire), Lac de Guiers 2. Au-delà d’un succès, le leader de Tay Shinger a plus besoin de certitudes, d’autant que c’est un paquet de confiance qu’il a dilapidé et perdu lors de son revers devant Modou Lô, pour la deuxième fois en autant de combats. Comme un sphinx, pourra-t-il refaire le coup de 2009 contre Balla Gay 2 ?


Rédigé par leral.net le Dimanche 4 Avril 2021 à 05:00 | | 0 commentaire(s)|

A 42 ans, Eumeu Sène, même s’il n’est pas au crépuscule de sa carrière, s’y dirige, surtout s’il sort défait de sa confrontation pour la 3e fois contre Lac de Guiers 2. Pourtant, ses prestations, ces dernières années, ont convaincu plus d’un. Téméraire et prodige des « mbappats » purs et durs, il allie avec aisance, lutte pure et bagarre, déroutant ainsi souvent ses adversaires.

Débuts prometteurs

C’est lors de la saison 1997-1998 que le chef de file de l’écurie Tay Shinger est descendu pour la première fois dans l’arène. Mais pour son entrée en matière, l’homme ne semble pas encore dans le bain et, est battu par son adversaire, Mafall Sèye. Toutefois, il va vite se ressaisir. Il croise le fer avec le technicien de Fass, le redoutable Ouza Sow, lui aussi, un des doyens de l’arène. Donné pour mort à l’avance, il déjoue pourtant les pronostics, en prenant le meilleur sur le grand frère de Papa Sow. C’était le 7 février 1999, quelques mois seulement avant la mémorable défaite que Mohamed Ndao dit Tyson, alors son mentor, avait infligée à l’ancien et mythique roi des arènes, Manga 2.

La même année, le jeune lutteur pikinois bat successivement Bassirou Gaye et Mbodj Diarra. Il accroche ensuite à son tableau de chasse, Nguèye Loum, un autre grand nom de la lutte sénégalaise (7 août 1999). Avec un début dans l’ensemble fructueux, son avenir dans l’arène semblait s’annoncer d’ores et déjà en rose. Mais sa deuxième incursion dans l’université de Fass, lui sera fatale. Son face-à-face contre «l’autre technicien», Mbaye Diouf, le 30 juillet 2000, tourne en sa défaveur. Une deuxième défaite qui lui indique clairement, tout le travail qui lui reste encore à faire.

Il concède une deuxième défaite d’affilée devant un autre vieux routier de l’arène, Boy Kairé, chef de file des bérets verts, qui semblait avoir connu une seconde jeunesse. Avec trois (3) défaites au total, l’optimisme béat au tout début de sa carrière, commençait à céder la place au pessimisme. Le jeune homme dut d’ailleurs observer une pause en 2002, certainement pour se remettre en cause. Après cette année sabbatique, il revient dans l’arène et bute sur Simel Faye, de l’écurie sérère, qui lui tient tête lors de leur combat le 23 février 2003. Au terme de 25 mn de face-à-face, les deux protagonistes se séparent sur un nul, mais pour le poulain de Tyson, c’est une victoire morale. Il faut dire que Simel Faye, un des illustres lieutenants de Manga 2, était plus expérimenté que lui et avait d’ailleurs la faveur des pronostics. La date du 9 juin 2003 sera la bonne pour lui. Eumeu Sène sort en effet, vainqueur de son deuxième face-à-face contre Mbaye Diouf et prend ainsi sa revanche sur ce dernier.

Eumeu corrige Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux…

Après sa victoire sur Gris Bordeaux, il s’est frotté au Roc des Parcelles, Modou Lô, qui lui a administré une leçon de lutte. L’ayant éprouvé physiquement, Modou Lô finit par le culbuter (khatarbi) de sa jambe gauche ou “tégal chaise”.

Pour calmer ses nerfs, il se venge sur son “souffre-douleur”, Balla Gaye 2, qu’il terrasse pour la deuxième fois. Comme l’avait analysé le Coach Fabrice Allouche, “s’il gère ses émotions, qu’il soit en bonne condition physique, il peut battre Bombardier”.

Eumeu Sène finit par battre Bombardier dans un combat où il n’était pas favori, mais a su exploiter les erreurs du roi des arènes pour le battre.

Et Modou Lô se signala…

Éphémère Roi des arènes, il sera mis k.o dans la foulée par Modou Lô, qui le domine pour la deuxième fois, en autant de combats. Face à Lac de Guiers 2, ce dimanche 04 avril 2021, l’on saura s’il a digéré son revers ou s’il est près du crépuscule qu’on lui annonce.

Palmarès Eumeu Sène

Vingt et un (21) combats:

Douze (12) victoires: Ouza Sow, Bassirou Gaye, Mbodji Diarra, Nguèye Loum, Mbaye Diouf, Soulèye Dop, Zale Lô, Balla Gaye 2 (2 fois), Lac de Guiers 2, Gris Bordeaux, Bombardier
Six (06) défaites: Ma Fall Sèye, Boy Kaïré, Gris Bordeaux, Khadim Ndiaye par décision médicale, Modou Lô (2 fois)
Trois (3) matchs nuls: Mbaye Diouf, Simel Faye, Lac de Guiers 2





Cliquez-ici pour regarder plus de videos