leral.net | S'informer en temps réel

Portrait : Sérigne Barro, Bébé web est devenu grand…

Si aujourd’hui, People Input s’est imposé en leader dans son domaine pour avoir accompagné plus de 200 entreprises, opérateurs GSM, institutions et médias dans la mise en œuvre de leurs projets web, réseaux sociaux et mobiles, il aura fallu la vista, l’humilité et l’esprit d’innovation de son fondateur et manager, Serigne Barro.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Mai 2015 à 04:05 | | 0 commentaire(s)|

Portrait : Sérigne Barro, Bébé web est devenu grand…
«Pour exceller dans ce métier, il faut avoir l’humilité de se remettre en question et de remettre en question son produit», enseigne-t-il. Ces qualités ont sans doute valu à People Input de marquer ses empreintes, un peu partout en Afrique francophone dans des pays comme le Mali, le Sénégal, le Cameroun, le Burkina, la Côte d’Ivoire…

Pour en arriver là, il aura fallu beaucoup de passion et de persévérance. En effet, après avoir obtenu un Bac Série S au Cours Sainte Marie de Hann, Serigne obtint une bourse pour l’Institut Supérieur du Commerce de Paris (ISC Paris). Après un stage de fin d’étude chez IBM France, il décrocha son premier emploi, entre 2000 et 2002, au Groupe SQLI, une des plus grandes Web Agency en France. Il y occupait un poste de consultant en stratégie web – webmarketing avant de devenir chef de projet au sein du même groupe.

Mais à voir son sujet de mémoire intitulé «les NTIC : moteur de développement au Sénégal», on comprend que Serigne envisageait de rentrer, un jour, au bercail et apporter sa pierre à l’édifice. Sans tambours ni trompette, Serigne, alors âgé de 24 ans seulement, lança People Input, la toute 1ère web Agency sur le marché sénégalais. «A notre arrivée sur le marché, les entreprises ne comprenaient pas nos services et n’en voyaient donc pas l’intérêt. Il fallait les convaincre et les conscientiser », se rappelle-t-il.

Tout en développant son business, Serigne faisait de la veille technologique et guettait la moindre évolution du marché. Ainsi, il se rendit compte, en 2005, que le mobile était l’outil électronique le plus répandu sur les marchés africains. Il prit son courage à deux mains, se jeta à l’eau. Ainsi, lança-il, en décembre 2004, la marque commerciale MobileProAfrica, 1er fournisseur africain de services mobiles, déposée à l’OAPI.

Cinq ans après, People Input mit au point ses premières applications mobiles (iOS et Android), ciblant aussi bien le grand public que les entreprises. Avec, par exemple, des applications sur les cours de la Bourse, la gestion des points de vente, des applications religieuses…

En tant que pionnier dans ce créneau innovateur, Serigne a un mental en acier. Interpellé sur les risques d’entreprendre, tout seul, dans des secteurs peu connus, il vous répond tout de suite : «La sécurité n’existe pas, il faut juste oser innover et se donner les moyens de réussir».

La preuve, People Input est devenue, aujourd’hui, l’Agence Digitale leader en Afrique Francophone. «Notre équipe a développé une expertise avérée dans la mise en œuvre de projets web et mobiles : stratégie, conseil, ergonomie, design, développement technique, gestion de projet… Nos clients sont aussi bien des multinationales du TOP 100 africain que des PME/ PMI dans tous les secteurs d’activités…», raconte-t-il.

Depuis février 2013, People Input a créé «PI Lab», son laboratoire interne, dédié à la conception et le développement de services digitaux. «Nous étions focalisés sur nos projets clients et n’avions ni le temps, ni les moyens, de développer nos propres projets. Grâce au PI Lab, nous avons désormais les ressources humaines, matérielles et financières dédiées à des projets que nous jugeons à fort potentiel business. People Input dispose désormais de toutes les expertises en interne pour lancer des « killer applications’’».

Il faut dire que PI Lab est le fruit d’une réflexion menée avec le MIT Boston et le CTIC Dakar. En effet, dans le cadre du programme Global Entrepreneurship Lab du MIT Boston, des étudiants en MBA au MIT (dont 2 consultants de Mc Kinsey) ont accompagné People Input dans l’étude stratégique, l’analyse des opportunités de partenariats avec d’autres acteurs du marché et l’organisation du PI Lab. Ainsi, tous ses partenaires stratégiques ont contribué à la création du PI Lab en faisant part de leurs attentes dans le domaine IT : opérateurs GSM, équipementiers télécoms, média, banques, éditeurs de plateformes, agences d’exécution…

Source : Baye Dame Wade /// Economiste & Rédacteur en Chef du Magazine REUSSIR



Cliquez-ici pour regarder plus de videos