leral.net | S'informer en temps réel

Pose de la première pierre à Tambacounda : 200 millions FCFA pour la réalisation du marché central au poisson

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime Oumar Guèye tient sa promesse. Tambacounda, région carrefour avec des potentialités hydrographiques importantes, aura enfin son marché Central au poisson. La cérémonie de pose de la première pierre de cette infrastructure, présidée par Oumar Guèye et vieille doléance des acteurs (faite en décembre 2016, lors du forum sur l’approvisionnement du poisson, sa distribution et sa conservation), a eu lieu, le samedi 9 décembre en présence du ministre des Affaires étrangères, Me Sidiki Kaba et de plusieurs autorités.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Décembre 2017 à 11:22 | | 0 commentaire(s)|

Le marché central au poisson qui va coûter 200 millions de FCFA apportera des solutions aux populations de Tambacounda. Selon le Maire de la région, Mame Balla Lô, cette infrastructure offrira un cadre propre sur le plan environnemental aux mareyeurs, contribuera au développement de l’économie locale, à l’autonomisation des femmes, désengorgera le marché central de Tambacounda et améliorera l’accès aux produits halieutiques de qualité pour les populations de toute la région et sous-région.

Cette infrastructure qui traduit la vision du Président Macky Sall et qui occupe une place importante du Pse, comprendra :
Un hangar comprenant une halle de vente, une chambre isotherme, un laboratoire d’analyse sensorielle et de contrôle sanitaire, une salle de traitement et de conditionnement des produits ; d’un bloc administratif avec deux bureaux, une salle polyvalente pour les réunions et formations, une infirmerie, un bloc vestiaires-sanitaires et une loge gardien.

Au titre des interventions de l’Etat, il est également noté la donation de 20 pirogues métalliques motorisées aux acteurs de la zone de Gouloumbou pour améliorer leurs conditions de travail et pour renforcer la sécurité de la pêche, le raccordement du complexe frigorifique de Tambacounda aux réseaux de la SDE et de la SENELEC, en vue de sa mise en service effectif, la mise à disposition de 420 gilets de sauvetage dont 120 sous forme de don aux acteurs de la zone de Gouloumbou, l’allocation d’un quota de 34 moteurs dans le cadre du programme de subvention des moteurs de la pêche artisanale.

Afin de respecter la réalisation de cet ouvrage (8 mois), Oumar Guèye a demandé au Gouverneur de la région de Tambacounda de superviser les travaux de la société qui a gagné ce marché.

En se basant sur la vision de Macky Sall, le Ministre de la Pêche a profité de cette occasion pour rappeler les grandes ambitions prévues dans ce secteur avec la modernisation des infrastructures de pêche, la construction des quais de débarquement et des aires de transformation des produits halieutiques, des quais de pêche, la construction des 19 complexes frigorifiques. Il a aussi annoncé la réparation des 3 camions frigorifiques qui seront retournés aux populations de Tambacounda dans les semaines à venir et la mise en place d'un fonds de financement rapide de 30 milliards destiné aux femmes et aux jeunes.

Sur le plan de la sécurité, le renforcement de la sécurité en mer des pêcheurs artisans est prévu, notamment par la constitution d’un stock de 20 000 gilets, pour relever le défi de l’accessibilité en termes de coût et de disponibilité, ainsi que la mise en œuvre du programme de géolocalisation.





Leral.Net