leral.net | S'informer en temps réel

Pour soutenir Macky Sall aux prochaines élections législatives: le mouvement de soutien MTA compte inscrire 55000 électeurs


Rédigé par leral.net le Mardi 31 Janvier 2017 à 09:34 | | 0 commentaire(s)|

Principal mouvement de soutien au président de la République Macky Sall dans le Saloum, ‘’Taxaawu Askan Wi ‘’ (MTA) est en train de se déployer sur le terrain des inscriptions sur les listes électorales. A cette fin, les camarades du président ElHadj BouGoumbala se sont fixés un l'objectif de 55 000 inscrits dans le département de Kaolack.
 
Une précision faite en marge de l’installation de leur comité du quartier de Fass Cheikh Tidiane dans la capitale régionale. L’ échéance électorale du 30 juillet, date retenue pour les prochaines législatives, est le point de mire pour les acteurs politiques, à l’instar des responsables politiques du Mouvement Taxaawu Askanwi (MTA) de l’opérateur économique, El Hadj BouGoumbala, engagé dans un challenge pour la réélection du Président sortant.
 
« Au sein du mouvement, nous avons pris les prochaines législatives comme repère dans notre objectif de réélire le président Macky Sall en 2019. C’est pourquoi avec la cinquantaine de comités installés, nous avons pris la résolution de faire inscrire plus de 55 000 électeurs sur les listes en nous appuyant sur le noyau constitué par nos comités », a indiqué le président du mouvement, en marge de l’installation de l’instance locale de Fass Cheikh Tidiane de sa structure.
 
Un déploiement qui ne sera pas de trop dans cet objectif déclaré de contribuer à faire réélire le parrain dudit mouvement. «On ne va pas permettre au président de la République de faire un second mandat pour parachever le premier sur la base de simples déclarations. Il faut agir pour inscrire massivement nos compatriotes sur les listes électorales. C’est ce à quoi nous nous attelons pour le moment. C’est un impératif qui s’impose à tous ceux qui veulent soutenir le président Macky Sall au lieu de se battre pour figurer sur les listes pour les investitures », a mis en garde ce souteneur en vue du leader de l’APR. Son mouvement qui gagne de l’ampleur se présente comme une sérieuse alternative aux militants et responsables échaudés par la guéguerre qui s’annonce dans les rangs du parti au pouvoir en prélude aux échéances électorales de 2017 et 2019.
 
Aly Ndiaye (Libération)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos