leral.net | S'informer en temps réel

Présidence de la FSF: 12 des 14 clubs de Louga soutiennent Me Augustin Senghor


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Juin 2017 à 20:10 | | 0 commentaire(s)|

Présidence de la FSF: 12 des 14 clubs de Louga soutiennent Me Augustin Senghor
Douze des quatorze clubs de la région de Louga ont assuré leur soutien à Me Augustin Senghor, président sortant de la Fédération sénégalaise de football (FSF) et candidat à sa propre succession, a révélé jeudi, Mohamed Ba, président de Braguet, un club de Kébémer, cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS

‘’Ce que je peux assurer ici, c’est le soutien à votre candidature de 12 des 14 clubs de la région en attendant de consulter les deux autres’’, a-t-il dit, à l’occasion d’une visite à Louga de M. Senghor, dans le cadre sa campagne en vue des élections au sein de la FSF.

‘’Comme vous pouvez le constater ici, nous n’avons pas quatre voix ou cinq, nous parlons d’une seule voix, et ce que je peux vous assurer, c’est le soutien sans faille de 12 clubs’’, a notamment affirmé le président du club de Kébémer.

Sur les arguments qui fondent ce soutien, le technicien Cheikh Nguirane déclare : ‘’Si le poste de président aiguise les appétits, il faut chercher les raisons dans le bon travail accompli par l’équipe sortante.’’

D’après le doyen des techniciens lougatois,‘’les compétitions se déroulent normalement, le calendrier est maîtrisé et le championnat prend fin le week-end prochain’’. Il a rappelé que les errements notés par le passé dans la programmation des matchs de Ligue 1, sont devenus un mauvais souvenir.

Selon lui, ‘’au Sénégal, il est difficile de diriger la Fédération car tout le monde pense s’y connaître". Il ne tarit pas d’éloges à l’endroit d’Augustin Senghor. "Il ne faut pas se leurrer : vous avez bien travaillé et vous avez rendu ce poste attrayant’’, lui a-t-il dit.

Il a fait le même témoignage à l’endroit de la Direction technique nationale (DTN) qui multiplie les sessions de formation à l’intention des entraîneurs, alors qu’auparavant, il fallait attendre dix ans entre le premier degré et le deuxième degré.

Pour Pape Sène du club Afsis de Louga, les clubs amateurs ne cesseront de remercier Me Senghor, qui a augmenté sensiblement les subventions qui leur sont octroyés, formulant quelques doléances pour l’érection de terrains gazonnés dans les autres départements : Louga et Linguère.

Un intervenant a estimé, sous la forme d’une boutade, que ‘’si les autres en veulent à Me Senghor, c’est parce que l’argent du football est retourné au football et non dans leurs poches, car malgré les milliards en jeu dans le football actuel, il n’a jamais été question de malversations avec cette fédération’’.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page