leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle 2019 : Ibrahima Khalilou Ndiaye invite les journalistes à "l’équidistance entre les parties"


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Novembre 2018 à 14:56 | | 0 commentaire(s)|

Crédit photo Moussa Sow
Crédit photo Moussa Sow
Mbodiène (Mbour)-Ibrahima Khalilou Ndiaye, le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l'Information et de Communication sociale du Sénégal a prôné, ce mardi à Mbodiène (Mbour), lors du séminaire des journalistes avec le Conseil constitutionnel, « l’équidistance entre les parties, la vérification et le recoupement des faits », voire « la diffusion d’une information équilibrée », lors de la couverture médiatique de l'élection présidentielle du dimanche 24 février 2019.
 
« Notre pays (Ndlr Le Sénégal) s’achemine vers la tenue de l’élection présidentielle de février 2019. Un scrutin qui suscite déjà beaucoup de passion et de crispations. En tant que journalistes et animateurs incontournables de la sphère publique, nous devons jouer notre partition  dans la construction d’un climat apaisé propice aux débats, où prévaudra la force de l’argument et non l'argument de la force », a martelé Ibrahima Khalilou Ndiaye, lors de son discours d'ouverture du séminaire : "Conseil constitutionnel et médias : un dialogue à établir".
 
« Pour ce faire, nous devons nous adosser aux principes sacro-saints  de notre métier : l’équidistance  entre les parties,  la vérification et le recoupement des faits, la diffusion d’une information équilibrée, le respect des principes éthiques, pour ne citer que ceux-là », a ajouté le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l'Information et de Communication sociale du Sénégal.
 
Rappelons que les joutes de l'élection présidentielle sont fixées au dimanche 24 février 2019 si l'on se réfère au Décret n*2018-253 du 22 janvier 2018.
 
Avec 1 909 244 soit 65,80 % des voix, Macky Sall avait été élu Président de la République du Sénégal devant Abdoulaye WADE 992 556 soit 34,20 % pour 2 901800 suffrages valablement exprimés. C'était en substance la décision du Conseil constitutionnel en date du 6 mars 2012 proclamant les résultats du 1er tour du scrutin de l'élection du Président de la République.





Massène Diop Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos