leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle 2019 : un sondage révèle les intentions de vote pour chaque candidat

Le StatInfo, cabinet d’étude spécialisé dans la production et l’analyse de l’information statistique, s’est engagé dans la mise en œuvre d’un sondage sur les côtes de popularité des personnalités politiques à Dakar. Cette opération avait pour objectifs d’apprécier les bonnes opinions ou côte de popularité, les intentions de vote et la répartition géographique de l’électorat de chaque coalition.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Décembre 2018 à 17:59 | | 0 commentaire(s)|

Présidentielle 2019 : un sondage révèle les intentions de vote pour chaque candidat
La présente enquête est la deuxième d’une vague de sondages destinés à mesurer l’évolution de l’opinion en ce qui concerne les prochaines échéances électorales de février 2019.

La collecte des données a porté sur quatre régions notamment Dakar, Thiès, Diourbel et Kaolack. Ces régions polarisent plus de 60% de l’électorat. Les résultats sont significatifs jusqu’au niveau départemental. L’enquête s’est déroulée du 1er au 14 novembre 2018 et a porté sur un échantillon de 3625 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus. La méthodologie utilisée est celle des quotas. C’est une méthode d’échantillonnage qui consiste à s’assurer de la représentativité d’un échantillon, en lui affectant une structure similaire à celle de la population mère sur la base des données du recensement.

Répartition géographique, Karim a sa meilleure performance à Touba alors que Sonko voit son électorat s’effriter à mesure que l’on s’éloigne de Dakar.

Au pied du podium, on retrouve le président de rewmi, Idrissa seck, qui polarise 8% de l’électorat mais est devancé dans sa propre base par le Président Sall qui totalise 39% des intentions à Thiès contre 18% pour rewmi.

Khalifa Sall cède du terrain et se retrouve à 7% des intentions. En effet, même à Dakar, il est largement dominé par les trois premiers (Macky, Karim et Sonko) alors que les précédents sondages le positionnaient à la première place dans la capitale.

Après ce quinté de tête, on retrouve des candidats ou partis ayant moins d’envergure tels que Bougane Gueye Dany avec 2,7% et le PUR (Moustapha sy et Issa Sall) avec 3,2% des intentions.

Malick Gakou a 1% des intentions et n’est présent que dans les régions de Dakar et Thiès.

Aida Mbodj et Maitre Madické Niang ont chacun près de 0,8% et tous les autres candidats ont moins de 0,5%

Ce sondage s’est aussi intéressé aussi à la question du retrait des cartes d’électeurs et à l’opinion des électeurs sur le parrainage. Il faut dire que, pour les quatre régions d’étude, plus de 12% des électeurs n’ont pas pu retirer leur carte, ce pourcentage est plus élevé à Diourbel : 18% (près d’un électeur sur cinq n’a pas pu retirer sa carte). En ce qui concerne le parrainage 61% de l’opinion a un avis favorables contre 20%. Le reste a une position neutre sur la question.

L’étude s’est aussi intéressée au scénario probable en cas d’invalidation des candidatures de Khalifa Sall et/ou Karim. Dakaractu promet d’y revenir.

Ousmane SONKO et Bougane GUEYE DANY, fraichement débarqués sur la scène politique ne suscitent que de 6% de rejet auprès de la population. Ces derniers se devraient de gagner en notoriété pour bien s’installer sur le devant de la scène politique.

2. Intentions vote : Macky loin devant, Karim et Sonko au coude-à-coude

Macky, Karim et Sonko serait le trio de tête si les élections présidentielles se tenaient aujourd’hui. A moins de trois mois des échéances, le camp du président prend une bonne option en devançant de loin les autres prétendants. En effet, le Président Macky SALL est crédité des 45% des intentions de votes pour les quatre régions et dépasse d’au moins 30 points ses principaux rivaux : Karim et Sonko. Il a son plus fort score à Kaolack (72%) et son plus faible score à Dakar (38%). Ainsi, si le président SALL fait le plein d’électeurs dans ses fiefs naturels, il pourrait éviter l’éventualité d’un second tour qui pourrait se révéler compliquer.

Le deuxième sur la marche du podium est Karim Wade qui jouit de 15% des intentions de vote et tient Ousmane Sonko à 0,3 points. Ce dire que la lutte pour la deuxième place sera rude si la candidature de Karim est confirmée. Suivant la répartition géographique, Karim a sa meilleure performance à Touba alors que Sonko voit son électorat s’effriter à mesure que l’on s’éloigne de Dakar.

Au pied du podium, on retrouve le président de rewmi, Idrissa seck, qui polarise 8% de l’électorat mais est devancé dans sa propre base par le Président Sall qui totalise 39% des intentions à Thiès contre 18% pour rewmi.

Khalifa Sall cède du terrain et se retrouve à 7% des intentions. En effet, même à Dakar, il est largement dominé par les trois premiers (Macky, Karim et Sonko) alors que les précédents sondages le positionnaient à la première place dans la capitale.

Après ce quinté de tête, on retrouve des candidats ou partis ayant moins d’envergure tels que Bougane Gueye Dany avec 2,7% et le PUR (Moustapha sy et Issa Sall) avec 3,2% des intentions.

Malick Gakou a 1% des intentions et n’est présent que dans les régions de Dakar et Thiès.

Aida Mbodj et Maitre Madické Niang ont chacun près de 0,8% et tous les autres candidats ont moins de 0,5%

Ce sondage s’est aussi intéressé aussi à la question du retrait des cartes d’électeurs et à l’opinion des électeurs sur le parrainage. Il faut dire que, pour les quatre régions d’étude, plus de 12% des électeurs n’ont pas pu retirer leur carte, ce pourcentage est plus élevé à Diourbel : 18% (près d’un électeur sur cinq n’a pas pu retirer sa carte). En ce qui concerne le parrainage 61% de l’opinion a un avis favorables contre 20%. Le reste a une position neutre sur la question.

L’étude s’est aussi intéressée au scénario probable en cas d’invalidation des candidatures de Khalifa Sall et/ou Karim. Dakaractu promet d’y revenir.

3. Macky : au top de la popularité, au top du rejet
La côte de popularité constitue un bon indicateur pour apprécier la confiance que portent les électeurs sur les personnalités politiques parmi les plus éminents représentants de leur parti ou qui ont animé la scène politique sénégalaise toute l’année.

Crédité d’une cote de confiance de 48%, Macky SALL est sorti comme la personne politique la plus populaire. L’ancien Maire de Dakar, Khalifa SALL (31%) et Ousmane SONKO (28%) complètent le podium. Au pied du podium, on retrouve Karim WADE avec une cote de popularité de 24% alors qu’Idrissa SECK et le patron de D-Média, à égalité avec 18%, arrivent à la septième place.

La cote de confiance du Président est à relativiser dans la mesure où il reste également la personnalité politique qui suscite le plus de rejet dans l’opinion publique. En effet, 29% des personnes interrogées gardent une mauvaise opinion de Macky SALL. Il est suivi de ses anciens camarades du PDS notamment Idrissa SECK (22%), Karim WADE (17%) et Maitre Madické NIANG (11%).

Bilan : Le pôle urbain de Diamniadio apprécié, le TER et le PSE peine à convaincre

A l’heure du bilan, nous avons jugé pertinent de recueillir l’avis de l’opinion sur les projets phares du Présidents Macky SALL, nous sommes intéressés entre autre au pôle urbain de Diamniadio, au TER et le PSE.

L’érection de Diamniadio en pôle urbain est très appréciée par l’opinion ; 74% des personnes interrogées apprécient positivement ce projet, 10% seulement ont un avis contraire et reste s’est abstenu.

Le TER et le PSE font moins l’unanimité, seulement 55% des enquêtés jugent le TER opportun. Et pour ce PSE, juste la moitié de l’opinion jugent qu’il a produit les effets escomptés.

En ce qui concerne globalement le bilan du Président sortant, dans l’ensemble 67% des personnes interrogées jugent le bilan satisfaisant ou plutôt satisfaisant. Cette appréciation est plus forte à Dakar et plus faible dans la région de Diourbel.

StatInfo – Statistique et Informatique
Hann Mariste Immeuble Z10, Appartement J2



Cliquez-ici pour regarder plus de videos