leral.net | S'informer en temps réel

Prise en charge des réclamations: Des inspecteurs internes laissés à eux-mêmes

En cas de difficultés, les inspecteurs internes peuvent s’en référer au Bureau de suivi de l’IGE et au président de la République. Mais cela ne permet pas toujours de prendre en charge les récriminations. Quotidien "Enquête"


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Décembre 2021 à 09:22 | | 1 commentaire(s)|

Prise en charge des réclamations: Des inspecteurs internes laissés à eux-mêmes
Malgré cette dépendance accrue envers les ministres de tutelle, les inspecteurs internes disposent de quelques leviers pour remonter les difficultés rencontrées dans l’exercice de leurs fonctions, aux plus hautes autorités. Ils ont, en effet, la latitude, à l’occasion de ces réunions avec le Bureau de suivi de l’IGE, d’exposer les obstacles à la réalisation de leur mission.

Selon les inspecteurs, le Bureau de suivi a notamment pour mission, de vérifier l’évolution des missions des inspections, les difficultés rencontrées par ces dernières...

D’ailleurs, informe-t-on, depuis bientôt une année, l’IGE est en train de mener une étude approfondie sur l'environnement de contrôle dans les ministères. Cette étude devrait permettre de connaître la réalité pour chaque structure.

Le problème, insistent nos interlocuteurs, c’est que souvent, les difficultés sont remontées, mais ces plaintes sont rarement suivies. Ils signalent par ailleurs que “les inspecteurs ne doivent pas être impliqués dans les actes de gestion des structures susceptibles d'être contrôlées.

Il leur est également interdit de siéger comme membres dans les organes délibérants des structures rattachées ou placées sous la tutelle de leur ministère
’’.


Titre de votre page Titre de votre page