leral.net | S'informer en temps réel

Problème d’hébergement dans les universités: Une galère qui pousse des étudiants de Tivaouane à l’abandon

Les étudiants originaires du département de Tivaouane, éprouvent d’énormes difficultés pour trouver un logement décent dans la ville abritant l’université qu’ils fréquentent. Poussés parfois le découragement, ils n’hésitent pas à abandonner purement et simplement, les études universitaires.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Avril 2021 à 15:53 | | 0 commentaire(s)|

Problème d’hébergement dans les universités: Une galère qui pousse des étudiants de Tivaouane à l’abandon
«Les étudiants originaires du département de Tivaouane ont clamé partout qu’ils étaient à bout. Certains d’entre eux étaient dans les dispositions d’abandonner purement et simplement leurs études, pour rentrer à Tivaouane ».

Ce constat a été fait le week-end dernier par le porte-parole du mouvement And Defar que préside Abdoulaye Ndiaye Ngalgou. C’était lors d’une remise d’appuis aux étudiants. Si les étudiants en sont arrivés à une telle résolution, indique-t-il, c’est parce qu’ils sont confrontés à un problème de logement.

Une situation qui les plonge dans la galère. Sensible à ce problème, Abdoulaye Ndiaye Ngalgou a loué des appartements dans toutes les villes abritant les universités fréquentées par les étudiants de Tivaouane.

Et dans ce cadre, il a remis le week-end dernier, une subvention de 5 millions FCfa pour payer la caution et deux mois d’avance de loyer. A cela, s’ajoute des outils pédagogiques (6 imprimantes multifonction, 6 ordinateurs d’accompagnement) et 60 matelas pour créer les conditions d’un bon séjour dans les appartements loués.

Selon le porte-parole du mouvement, leur ambition est de bâtir une jeunesse de Tivaouane performante, à travers la formation et l’éducation, pour être en mesure de faire face à tous les défis qui interpelleront la cité, le département et le pays.

Pour Cheikh Mouhamadou Falilou Mbacké Ndiaye, président de l’amicale des étudiants ressortissants du département de Tivaouane à l’université Alioune Diop de Bambey et chargé de communication de la fédération départementale des étudiants de Tivaouane, il ne peut y avoir d’émergence sans la prise en compte sérieuse des questions d’éducation et de formation des jeunes.

En accompagnant les jeunes de Tivaouane dans ce créneau, dit-il, Abdoulaye Ndiaye Ngalgou a posé un acte fort de développement communautaire. Ainsi, il a demandé à tous les acteurs politiques du département de faire comme ce dernier.

«Si tout le monde avait fait comme lui, les étudiants de la localité ne vivraient jamais la galère du manque de logements, quelle que soit l’université fréquentée», indique le chargé de communication de la fédération départementale.

De l’avis de Cheikh Ahmed Tidjane Mbaye, le mouvement Aand Defar a déjà accompagné financièrement les étudiants en 2019 et lors de la survenue de la pandémie du coronavirus.
L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page