leral.net | S'informer en temps réel

Procès de Khalifa Sall et Cie : L’émouvant témoignage de Me Khassimou Touré à son frère Mbaye Touré


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Février 2018 à 08:02 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
A chaque fois qu’il prend la parole pour faire sa plaidoirie dans le cadre de procès dit de la caisse d’avance, Me Khassimou Touré est gagné par l’émotion et donne aussi de l’émotion. La raison ? C’est le frère de Mbaye Touré, DAF de la ville de Dakar, par ailleurs régisseur de la caisse.

« Permettez-moi de vous féliciter parce que malgré tout ce que vous avez entendu depuis l’ouverture de ce procès, vous avez fait montre de sérénité et de pondération. N’a-t-on pas traité Khalifa et ses co-prévenus de toutes sortes d’insanités par simple haine. Khalifa Sall avait un sursalaire de 30 millions. Mais vous avez toujours gardé votre calme parce que vous êtes discipliné. Vous êtes un grand juge et je ne le dis pas pour vous caresser dans le sens du poil. Car ma position dans cette affaire est très délicate et encombrante. Outre Khalifa Sall, je défends mon frère Mbaye Touré », témoigne-t-il.

Avant de poursuivre : « Je remercie le Procureur et je ne vais pas l’attaquer parce qu’il porte le nom du porte-parole des mourides. J’en fais de même pour l’agent judiciaire de l’Etat et ses avocats, ceux des deux percepteurs de la mairie de Dakar et tous mes confrères qui ont défendu mon frère et ses co-prévenus. C’est notre métier qui est juste délicat lorsque je regardais Me Baboucar Cissé crier, j’ai dit qu’il veut faire savoir à l’humanité qu’il existe parce qu’il est sorti de sa cage », ironise-t-il. « Mais c’est un débat juridique de haute facture que nous avons livré ici. Et mes collègues de la défense ont tous grignoté, j’espère que monsieur le juge vous êtes rassasiés ».

« Ton père a eu 223 homonymes »

Me Khassimou Touré n’a pas manqué de jeter des cailloux à ses adversaires. Dénonçant le caractère « politique » du procès, il déclare que la saisine du tribunal est irrégulière car lorsque son frère été convoqué à la brigade des Affaires générales suite au rapport des Inspecteurs généraux d’Etat, il a été soumis à un ensemble de questions sans une quelconque préparation. « C’est Khalifa Sall qui était simplement visé. C’est pourquoi l’Ige doit être détachée de la présidence parce que le procureur a reçu des instructions dans ce dossier. Donc ce corps de contrôle doit être autonome parce qu’il y va de la crédibilité de notre Etat de droit. Quant à l’ordonnance de renvoi du juge d’instruction que le procureur a suivi lors de son réquisitoire, elle est atteinte d’une cécité aveugle», dit-il .

Poursuivant sa plaidoirie, Me Khassimou Touré d’ajouter que le délit de blanchiment de capitaux été surabondante et superfétatoire car le chef du parquet n’a pas pu le démontrer lors de son réquisitoire. « Et en vertu de la loi 2004 sur le blanchiment de capitaux, il devait saisir la Centif pour faire des investigations ».

« Quant à l’agent judicaire que je nommerai l’agent fiduciaire de l’Etat, il a été trop encombrant. Le front social est en ébullition, d’autres chantiers l’attendent dans ce pays, et il continue de réclamer dans ce procès ». Avant de renchérir : « Monsieur le juge j’espère que votre main ne tremblera pas au moment de prendre votre décision, car aucun infraction pénale n’a été commise par Khalifa Sall et ses co-prévenus. Je sollicite le renvoi des fins de la poursuite sans peine ni dépens ».

« Mbaye Touré vous devez être plus que jamais fier d’occuper ce banc avec Khalifa Sall. N’ayez aucun regret quel que soit la décision qui sera prise. Ce n’est pas du hasard, le fait que vous portez le même nom de Serigne Babacar Sy. Khalifa Sall, la famille Touré vous témoigne toute son affection et sa loyauté. Ton père a eu 223 homonymes. Ce qui n’a pas été facile, moi qui parle, j’en ai 11 et je ne pense pas que je vais l’avoir.»





Kady Faty, Leral.net