leral.net | S'informer en temps réel

Professionnalisation des enseignements: Macky Sall promet une «région, un Isep»

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a procédé hier, à l’inauguration des Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) de Diamniadio et de Thiès. D’un coût de 14 milliards FCfa, ils visent à professionnaliser leurs étudiants, en leur inculquant des capacités entrepreneuriales.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Juin 2021 à 11:39 | | 0 commentaire(s)|

Professionnalisation des enseignements: Macky Sall promet une «région, un Isep»
«Si nous voulons aller de l’avant dans la transformation structurelle de notre économie, mettre en valeur nos produits agricoles, la pêche, l’élevage, l’artisanat, mais également, tirer avantage de l’exploitation de nos ressources pétroliers et gazières et aussi, saisir les opportunités inépuisables de l’économie numérique, du solaire, on doit avoir un nombre suffisant de jeunes prêts pour l’emploi et l’entrepreneuriat», indique Macky Sall.

Qui poursuit dans "Le Quotidien": «C’est tout le sens des Isep et des pôles emploi-entrepreneuriat dont la finalité est de former, valoriser et mobiliser les talents de nos jeunes, pour favoriser leur employabilité et les préparer à l’auto-emploi voire à l’entrepreneuriat.» Par conséquent, il insiste sur la pertinence de ce modèle de formation professionnelle à cycle court.

«Le monde est de plus en plus dominé par la science, la technologie et l’intelligence artificielle. Il nous faut, en effet, promouvoir davantage les enseignements axés sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être. C’est un modèle de formation école-entreprise qui donne aux apprenants la chance de se familiariser avec le milieu professionnel ; et cela, dès leur formation, au lieu de le découvrir en fin d’études», explique Macky Sall. Il compte poursuivre cette diversification de la formation dans l’enseignement supérieur.

«Nous allons donc augmenter les moyens pour dupliquer les Isep sur l’ensemble du territoire national avec nos partenaires. Nous voulons une région un Isep, de façon à ce que les apprenants ne soient pas éloignés de leur domicile», enchaîne le chef de l’Etat, qui a accédé à la requête des étudiants, en décidant «d’octroyer une bourse à chaque apprenant. Nous allons par ce biais faciliter le transport et la restauration dans ces Isep».

En outre, il a salué les enseignements-apprentissages délivrés à l’Isep de Diamniadio, qui portent sur les filières des Tic et les métiers de l’automobile. Alors que celui Thiès couvre huit domaines de formation, donnant accès à 28 corps de métier dont ceux du rail. «Les enseignements prévus sont calqués sur le potentiel, l’histoire et le vécu du terroir, dont l’activité ferroviaire est une composante essentielle», dit le chef de l’Etat.

A ce propos, il annonce aux populations de Thiès, «cœur battant du Cayor, cité historique du rail qui porte si fièrement son ben deuk gnary gares, que le projet de réalisation du chemin de fer Dakar-Thiès-Tam¬ba¬cou¬nda avance à grands pas, en partenariat avec le Canada, avec une perspective cette fois-ci d’un chemin de fer à écartement standard, pour rester dans les perspectives de l’avenir».

Selon lui, ce chemin de fer permettra de «relier la voie principale aux différents ports du Sénégal, dont celui de Dakar, mais également de Bargny, Sendou et Ndayane et aussi les zones minières comme les Ics et la Gco».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page