leral.net | S'informer en temps réel

Programme d'Urgence de Développement Communautaire - PUDC: Un ambitieux programme d'accès à l'eau en faveur des populations rurales

Le PUDC vise à réduire les disparités entre les zones rurales et urbaines, notamment par la réalisation d’infrastructures hydrauliques, de pistes rurales, l’électrification rurale et la distribution d’équipements d’allègement des tâches affectées aux femmes.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Février 2017 à 09:13 | | 0 commentaire(s)|

Le Président Macky SALL  a dit « avoir à cœur de réparer les grandes injustices qui pénalisent des millions de Sénégalaises et de Sénégalais » après avoir consacré les deux premiers axes du Plan Sénégal Emergent à la transformation structurelle de l’économie et à la lutte contre les injustices sociales (le troisième axe étant sécurité, gouvernance, droits et libertés).

Ce qui explique la mise en œuvre d'instruments tels le Programme National de Bourse de Sécurité Familiale (PNBSF) et le Programme National de Couverture Maladie Universelle (CMU) . Ces politiques sont fondées sur le fait qu’il a pu toucher du doigt la pauvreté en sillonnant le Sénégal 
profond à travers 4 000 villages en parcourant 80 000 km lors de la campagne présidentielle de 2012.

Dans le prolongement de cette vision, le Chef de l’Etat a lancé le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) le 7 juillet 2015 au Centre International de Conférences Abdou DIOUF à Diamniadio (CICAD).

Comme son nom l’indique, le PUDC
 vient en renfort aux autres politiques de développement en cours pour résorber plus rapidement les inégalités de développement humain entre deux typologies de zones de développement au Sénégal: le rural et l’urbain. 

Avec un budget à terme de 422 415 000 000F CFA, [le PUDC]url:http://www.dakaractu.com/Le-PUDC-une-innovation-politique-en-matiere-de-developpement-rural-au-Senegal_a124471.html#  vise, à la fin de sa mise en œuvre, la construction et la réhabilitation de 8 029 km de pistes rurales, la réalisation de 730 forages et châteaux d’eau, en plus de l’électrification et des équipements ruraux. Sa première phase (2015-2016) est entièrement financée sur fonds propres du Gouvernement du Sénégal à hauteur de 113 339 327 531F CFA. 
La spécificité du PUDC relève du fait qu’il est exécuté par le PNUD, en collaboration étroite bien sûr avec les services de l’Etat sénégalais.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page