leral.net | S'informer en temps réel

Projet de loi sur le parrainage: Y en a marre exige sa « suspension » et met en garde Macky Sall


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Avril 2018 à 09:02 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Comme annoncé, Y en a marre s’est prononcé sur le projet de loi sur le parrainage, qui cristallise les passions dans le landerneau politique depuis quelques jours. Le mouvement exige du pouvoir sa « suspension » des circuits de l’Assemblée nationale et à engager des discussions avec les partie prenantes afin de trouver un consensus.

"Nous appelons l'État du Sénégal à suspendre le processus d'adoption de la loi portant parrainage des candidats pour l'élection présidentielle, de surseoir à ce projet pour permettre aux différents médiateurs d'amener les parties prenantes au consensus", déclare Fadel Barro, entouré de ses camarades, lors d’une conférence de presse au « Quartier général » de leur mouvement sis aux Parcelles assainies.

Le coordonnateur de Y en marre n’a pas cité le chef de l’Etat, Macky Sall mais il le tient pour responsable « si le pays est déstabilisé » à cause de ce projet de loi. " Y en a marre sera là et engagera le combat avec toutes les forces vives pour préserver nos acquis démocratiques », a-t-il prévenu. « Cette façon de dire : j’ai la majorité je déroule, ne passera pas. Il risque de jeter le doute sur le processus et annonce des contentieux et des violences pendant et après les élections".

« Le souci de rationaliser les candidatures lors des élections est partagé par l'ensemble des citoyens sénégalais. Le souci d'amener les candidats aux différentes élections à être représentatif, est également partagé », a-t-il ajouté.

«Si cette loi est votée, demain un autre Président peut se présenter et en faire de même selon sa guise. Nous n'allons pas accepter qu’on nous fasse retourner en arrière. Il faut que le chef de l’Etat se ressaisisse et revienne à la raison. Nous laissons le soin aux médiateurs, de lui parler, espérant qu’il aura un dénouement. Mais qu’il sache que la position de Y en a marre est claire et nette. Ce projet de loi ne passera pas, car le jour de son vote, nous allons assiéger l’Assemblée nationale », a conclu le rappeur Thiat.





Cheikh Makhfouz Diop,Leral.net