leral.net | S'informer en temps réel

Publicité mensongère et exercice illégal de la médecine au Sénégal...: L’ordre des médecins saisit la justice et demande l’appui du CNRA

Les tradi-praticiens ont envahi les médias sénégalais pour vendre une médecine, parfois, illusoire. Conscient des dangers de cette médecine, non scientifiquement, validée, l’Ordre National des Médecins du Sénégal, a décidé de joindre le CNRA pour demander son appui.


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Novembre 2019 à 08:00 | | 8 commentaire(s)|

Publicité mensongère et exercice illégal de la médecine au Sénégal...: L’ordre des médecins saisit la justice et demande l’appui du CNRA
L’entêtement des tradi-praticiens et de certains organes de presse inquiète les spécialistes de la médecine moderne. L’envahissement des médias pour des publicités mensongères, par des charlatans ou tradi-praticiens, risque de compromettre la santé des populations.

Ainsi, ces pratiquants de la médecine moderne, validée après un long cursus universitaire dans les différents domaines, dénoncent certains faits d’une extrême gravité pour la protection de la santé des sénégalais.

L’Ordre National des Médecins du Sénégal, ayant constaté une pratique de la médecine par des personnes, ne disposant pas de qualification de nature médicale, s’attaque à la racine du mal. Ces derniers, regrette-t-on, menacent la santé des populations, en diffusant de manière régulière sur différents supports audiovisuels, des publicités d’actes de soins médicaux, dépourvus de tout fondement scientifique.

L’Ordre des Médecins précise que l’article 10 du décret 67-147 du 10 février 1967, instituant le code de la déontologie indique de claire que la médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Ce faisant, l’Ordre rappelle que sont spécialement interdits, tous procédés directs ou indirects de publicité ou de réclame. Et, il en est de même, pour les manifestations spectaculaires, touchant à la médecine et n’ayant pas exclusivement un but scientifique ou éducatif.

Sous ce registre, l’Ordre National des Médecins du Sénégal, a initié des poursuites contre un certain nombre de charlatans, ainsi que des organes de presse qui diffusent toute publicité mensongère.

N’empêche, l’Ordre demande au Cnra d’appuyer cette initiative par le rappel à l’ordre de ces organes et, au besoin de recourir à une contrainte judiciaire.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos