a
leral.net | S'informer en temps réel

Rapatriement des migrants illégaux : L’Association des journalistes en migration et sécurité condamne les propos de Sory Kaba


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Janvier 2017 à 18:46 | | 0 commentaire(s)|

Rapatriement des migrants illégaux : L’Association des journalistes en migration et sécurité condamne les propos de Sory Kaba
Rapatriement des migrants illégaux : L’Association des journalistes en migration et sécurité condamne les propos de Sory Kaba

Le Directeur des Sénégalais de l’extérieur du Sénégal a fait connaitre son intention de faire rapatrier au Sénégal tous les migrants sénégalais qui sont arrivés en Europe par la mer et qui sont en situation irrégulière. Selon Sory Kaba, «c’est l’image de la diplomatie sénégalaise que ces migrants sont en train de détruire, et cela le Sénégal ne peut l’accepter».

Mais, l’association des journalistes en migration et sécurité du Sénégal condamne ces propos qui, note t’elle, sont une fuite en avant.

« Comment peut-on rapatrier «250 et 500.000 » Sénégalais d’Europe sous prétexte qu’ils sont «en train de détruire» l’image de notre diplomatie ? Notre diplomatie est-elle plus importante que l’avenir de ses milliers de jeunes qui cherchent un mieux être ? Qu’est-ce que fait l’Etat du Sénégal pour maintenir ces jeunes désespérés dans le pays ? C’est à ces questions que M. Kaba devrait plutôt répondre » s’étrangle de rage l’association de journalistes.

Loin pour l’AJMS d’encourager l’émigration clandestine-cette dernière de penser que l’Etat du Sénégal doit prendre ses responsabilités en posant le vrai débat « quelle politique de jeunesse propose-t-il à ces milliers de jeunes qui tentent quotidiennement de rejoindre l’Europe par la mer ou le désert du Sahara au péril de leur vie ? » se demande t’elle encore.

« Nous savons que l’Etat du Sénégal est en discussion avec l’Union européenne-si ce n’est pas déjà fait- pour la réadmission des migrants dans le pays, mais l’AJMS réaffirme son opposition à cet accord ».

L’AJMS rappelle que la liberté de mouvement est un droit inaliénable pour tout être humain, selon un site sénégalais.

« Autant les européens ont le droit de venir au Sénégal sans la moindre peine, autant nous devons nous rendre chez eux sans problème. C’est connu, aucun pays ne peut régler, à lui tout seul, la question de l’émigration clandestine ».

La solution, selon l’AJMS, passe par une gestion concertée de la question et un respect mutuel entre les Etats.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos