Real-PSG-Al-Khelaïfi et Emery dénoncent l'arbitrage: "l'UEFA doit faire quelque chose"

A l'issue de la défaite du PSG contre le Real Madrid (3-1) en 8e de finale aller de la Ligue des champions, Nasser Al-Khelaïfi et Unai Emery n'ont pas caché leur frustration à l'égard de l'arbitrage de M. Gianluca Rocchi. Le président et l'entraîneur ont fustigé certaines de ses décisions.


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Février 2018 à 08:49 | | 0 commentaire(s)|

Il faudra donc marquer au moins deux buts, au match retour le 6 mars, pour espérer renverser le Real Madrid. En 8e de finale aller de la Ligue des champions mercredi, le PSG a craqué sur la fin à Santiago-Bernabeu (3-1). A l'issue de ce revers, Nasser Al-Khelaïfi a tenu à remotiver ses troupes... avant de tacler l'arbitrage.

"L'UEFA doit faire quelque chose"
Dans les travées de Bernabeu, Nasser Al-Khelaïfi est revenu, au micro de RMC Sport, sur l'arbitrage de M. Gianluca Rocchi: "L'arbitre a été un petit peu contre nous aujourd'hui. Il a fait trois grandes fautes pour moi. Il y a deux cartons jaunes qui n'y sont pas, je crois. Et il y a une action où Mbappé n'est pas hors-jeu. Ce sont des détails qui sont différents avec les grandes équipes."

"Je ne dis pas qu'on a perdu à cause de l'arbitre. Mais il a fait une différence. L'année, contre Barcelone, il y a déjà eu l'histoire de l'arbitre. Aujourd'hui encore. Je pense que l'UEFA doit faire quelque chose", a-t-il ajouté.

"Toutes les petites choses étaient pour eux"
Unai Emery avait aussi des griefs à l'encontre de l'arbitre. Selon l'entraîneur parisien, M. Rocchi "a été plus près du Real Madrid que de nous". Le Basque a déclaré à BeIN Sports: "Je n'ai pas aimé comment l'arbitre a dirigé le match. Toutes les petites choses, qui pouvaient devenir de grandes choses, étaient pour eux (les Madrilènes, ndlr). Il y a eu le penalty contre nous. Il y a eu aussi l'action où Sergio Ramos touche le ballon de la main (du bras en fait, ndlr) qui aurait dû faire penalty pour nous. Et les cartons jaunes que nous avons reçus. Il peut aussi y avoir faute sur Kimpembe (sur le deuxième but du Real, ndlr)."




Rmc