leral.net | S'informer en temps réel

Rebeuss: La police est entrée en croisade contre les nuisances sonores

Le commissariat de police de Rebeuss a mené dans la matinée de ce jeudi 14 janvier 2021, une opération coup de poing contre les nuisances sonores provoquées par les tabliers établis le long des intersections allant de l’avenue Petersen à la rue Galandou Diouf, avec l’avenue Blaise Diagne (communément appelé Avenue Petersen X Blaise Diagne et Rue Galandou Diouf X Blaise Diagne).


Rédigé par leral.net le Samedi 16 Janvier 2021 à 08:27 | | 0 commentaire(s)|

Rebeuss: La police est entrée en croisade contre les nuisances sonores
Cette opération a été menée en collaboration avec le préfet de Dakar, le sous-préfet de Dakar- Plateau et le Commissaire central de Dakar, chef du service régional de Sécurité publique. Elle a été longtemps réclamée et souhaitée par les riverains, dans cet endroit jouxtant l’ancien bâtiment du Service d’hygiène.

L’opération a rencontré un franc succès et a permis de mettre fin à une situation sonore excessive qui polluait la vie dans le quartier. Par plusieurs fois, les riverains avaient appelé l’Etat à la rescousse pour mettre fin à cette nuisance sonore sans commune mesure à Dakar, et qui perturbait leur quiétude, tous les jours de la semaine, du lever du soleil jusque tard dans la nuit.

Au cours de l’opération, des policiers en civil ont récupéré près d’une dizaine de mégaphones, certains tabliers ayant réussi à cacher leur matériel. Le responsable de la police, qui coordonnait l’opération, a averti les tabliers qu’aucune nuisance sonore ne sera plus tolérée dans cet endroit, qui est l’une des plus grandes voies de passage de Dakar. Au nom des riverains, M. Ibrahima Cissé a remercié l’administration territoriale ainsi que la police pour cette opération de salubrité publique.

La joie de ces populations est d’autant plus grande qu’elles pourront non seulement retrouver la quiétude dans leurs foyers, mais aussi que leurs enfants pourront réviser leurs leçons dans le calme. Car, ils étaient contraints d’attendre la nuit, après le départ des tabliers pour revoir ces leçons.






Le Témoin



Cliquez-ici pour regarder plus de videos