leral.net | S'informer en temps réel

Recherché pour arnaque à l’or, le policier réussit un autre grand coup


Rédigé par leral.net le Mercredi 13 Octobre 2021 à 10:14 | | 2 commentaire(s)|

Depuis un mois, ils sont en fuite. Si le gendarme Papa Ndongo Niang, «localisé» dans un pays au nord du Sénégal, n’a pas été cité dans une autre affaire, le policier Issa Faye a encore fait parler de lui. Alors qu’il est activement recherché, il a grugé une dame à la cité Mixta, en bradant tout le matériel de l’appartement qu’il a loué.

Pourquoi ne sont-ils toujours pas tombés entre les mailles des enquêteurs de la Section de recherches (Sr) ? Les pandores de la gendarmerie de Colobane, connus pour leur efficacité à traquer les malfaiteurs jusque dans leurs derniers retranchements, reviennent rarement bredouilles de leur chasse. Seulement, dans cette affaire d’arnaque à l’or, d’association de malfaiteurs, de séquestration suivie de torture, d’escroquerie, de blanchiment de capitaux et d’usurpation d’identité, ils peinent à arracher leurs «frères» d’armes de leurs planques respectives.

D'aprés Igfm, le challenge de les plaquer au sol, ils ne l’ont toujours pas réussi. Un temps d’avance pour le policier Issa Faye, en service à la Sûreté Urbaine (Su) avant son affectation à Tambacounda, et le gendarme Papa Ndongo Niang, membre de la Garde présidentielle (Gp). Toujours en fuite, les deux quidams qui semblent utiliser les stratégies apprises alors qu’ils étaient en fonction, sont introuvables.

«Le gendarme, on n’a pas encore la certitude, mais il serait dans un pays situé au nord du Sénégal», rapporte une source proche de l’affaire. Quid du policier ? Issa Faye continue dans la délinquance. Après leur coup qui a coûté, le jeudi 23 septembre 2021, un mandat de dépôt à ses complices (Ndlr : le marabout, Serigne Djily Fall, Mass, Mamadou Diagne (32 ans), indicateur de la Brigade de Pikine, et Cheikh Ahmet Tidiane Bâ (28 ans), indicateur de la Police de Nimzatt de Guédiawaye), il a été cité dans une autre affaire à la cité Mixta. Le policier est accusé d’avoir roulé dans la farine une dame, en vendant tout le matériel de son appartement. Comment ? En usant de ruse…

La victime est une Sénégalaise domiciliée en France. Propriétaire d’un appartement à la cité Mixta, elle l’a confié au gérant à qui s’adressent les clients. C’est dans ces circonstances que le policier Issa Faye, par l’intermédiaire d’une employée d’un bar de la place, a contacté le gérant. Se faisant passer pour un policier en mission, qui devait séjourner quelque part durant six (6) jours pour faire son travail avant de rallier la Gambie, il loue l’appartement pour trois (3) jours. Un accord est trouvé pour le paiement de 20 mille FCfa la nuitée. Après avoir bouclé les 3 premiers jours, Issa Faye décide de prolonger son séjour. Au gérant, il dit qu’il va lui envoyer le paiement par transfert d’argent.

Ce dernier ne recevra jamais de message. Lorsqu’il l’appelle, le gérant tombe sur la boîte vocale. Là, il s’inquiète. Pour lui, le policier Issa Faye est mort dans l’appartement. Sur place, il aura la surprise de sa vie. A la porte de l’appart', il trouve la clé suspendue à la serrure. La porte ouverte, il n’en revient pas. Issa avait tout dévalisé. De la chambre à coucher estimée à trois (3) millions FCfa, aux meubles de salon d’une valeur de plus de 4,5 millions FCfa, le flic recherché a tout emporté. Table à manger, table centrale, télévision, tapis… même les draps des lits sont volés. Et le pire est qu’il aurait bradé, via Facebook, le matériel pour la modique somme de… 475 mille FCfa. Une autre affaire qui complique davantage son cas.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page