leral.net | S'informer en temps réel

Reconquête de la majorité parlementaire, les jeunesses de l'APR sonnent la mobilisation mais dans la division

Les jeunesses réunies autour de la Convergence des jeunesses républicaines n'entendent pas être en reste dans la bataille pour la conquête de la majorité parlementaire.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Avril 2017 à 14:54 | | 0 commentaire(s)|

En conférence de presse, Mame Mbaye Niang qui avait à ses côtés Thérèse Faye Diouf a annoncé la couleur: " Nous décidons de dérouler, dès cette semaine, un vaste programme de remobilisation et d'information des jeunesses du pays pour un partage et une appropriation des réalisations du Président de la République", a-t-il déclaré. Estimant qu'il est temps de mettre un terme à la "désinformation initiée par les opposants qui ne se privent de rien pour inventer des choses qui n'existent que dans leur esprit".

Le ministre de la Jeunesse invite toutes les forces regroupées dans la coalition "Benno Bokk Yaakaar" ainsi que dans les structures politiques et citoyennes qui soutiennent l'action du Président de la République, "à intensifier le travail de massification et de vulgarisation des réalisations du gouvernement".

Les jeunes apéristes convaincus de la nécessité de donner au Président Sall la majorité au Parlement, demandent aux militants "de mettre en avant leur esprit de dépassement et leur sens de la discipline militante en ces moments charnières où le Président de la République en a plus que besoin" . Dans ce sens, ils exhortent les cadres, les femmes et les principaux responsables de l'APR à "la concorde et à la solidarité".

Mame Mbaye Niang qui croit à la victoire, appelle les jeunes à l'unité et à la mobilisation "permanente" en direction des élections législatives.

Toutefois, au cours de la conférence de presse qu'elles ont organisé hier, les jeunesses de l'APR se seront illustrées dans leur division. Malgré les appels à l'unité et à la cohésion pour une victoire aux prochaines élections législatives, les camps de Marième Babou et de Thérèse Faye ont encore montré qu'ils n'étaient pas prêts de se retrouver autour de l'essentiel et se sont livrés à de chaudes empoignades.

source: la tribune








Hebergeur d'image