leral.net | S'informer en temps réel

Recrutement prévu de 5 000 Enseignants : Le secteur privé réclame aussi sa part

La Coordination des Enseignants du Privé du Sénégal (CEPS) ne veut pas être laissée en rade dans le programme de recrutement de 5000 enseignants annoncé par le Président Macky Sall. D’autant que les membres du CEPS demandent que le recrutement soit destiné aux enseignants craie en main détenteurs d’autorisation d’enseigner, de diplômes professionnels et d’une expérience avérée dans leur domaine.


Rédigé par leral.net le Mercredi 28 Avril 2021 à 09:44 | | 0 commentaire(s)|

Recrutement prévu de 5 000 Enseignants : Le secteur privé réclame aussi sa part
«Nous considérons que l’Etat du Sénégal doit les mettre en ligne de priorité dans ce programme de recrutement dans la mesure où ils sont déjà opérationnels et peut-être n’auront besoin que de petites mises à jour», ont indiqué les enseignants du privé dans un communiqué.

Ils ajoutent que la plupart des jeunes enseignants du privé désireux de servir leur nation sont sans contrat de travail et sont généralement victimes de caprices des déclarants responsables et directeurs d’écoles privées.

En plus de cela, nous dit « L’As », ils déplorent les licenciements abusifs qui contrarient la volonté manifeste de l’État de lutter contre le chômage.

Manifestant toute sa disponibilité à accompagner l’Etat, le CEPS a exigé le maximum de transparence dans le processus de recrutement.

«Nous alertons l’opinion pour que ce programme de recrutement ne soit pas l’occasion de caser une clientèle politique. Chose qui nous replongera dans l’affaire des quotas sécuritaires pendant qu’une ressource dynamique et professionnelle est disponible pour satisfaire dans les meilleurs délais la commande de l’Etat du Sénégal», avertissent-ils.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page