leral.net | S'informer en temps réel

Refonte du fichier électoral : le pôle de l’opposition boude la réunion de la mise en place du comité de suivi


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Janvier 2017 à 22:04 | | 0 commentaire(s)|

Refonte du fichier électoral : le pôle de l’opposition boude la réunion de la mise en place du comité de suivi
Refonte du fichier électoral : le pôle de l’opposition boude la réunion de la mise en place du comité de suivi
La réunion de ce lundi présidé par le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo pour l’installation du Comité de suivi de la refonte du fichier électoral qui fait suite à la demande de l’opposition lors de sa rencontre avec le président Macky Sall s’est terminé en queue de poisson. Pour cause le pôle de l’opposition récuse la participation du pôle dit des ‘’indépendants’’ parmi les membres devant siéger à ce Comité de suivi.

Le ministre de l’intérieur de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a présidé ce lundi 23 janvier une réunion de la mise en en place du comité de suivi de la refonte du fichier électoral qui fait suite à la demande de l’opposition regroupée dans Mànko Wattu Senegal lors de sa rencontre avec le président MAcky Sall. Ainsi, le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a convié les différentes parties prenantes devant composé ce Comité de suive telle que la CENA (3 représentants), le pôle de la majorité (2 représentants), le pôle de l’opposition (2 représentants), le pôle des non-alignés (2 représentants) et le pole dit des indépendants pour procéder à l’installation dudit Comité. Mais c’est sans compter avec la détermination du pôle de l’opposition et des non-alignés qui soupçonne une volonté du ministre de l’intérieur de saboter le processus électoral ?

Selon Dethié Faye du pôle des non-alignés : « A notre grande surprise, nous nous sommes rendu compte que le ministre de l’intérieur a créé un quatrième pole dont il ne peut expliquer les motivations. Parce que dès l’instant qu’il y a un consensus avant de revenir sur ce consensus, il devait refaire la même chose comme à Ngor Diarama pour qu’on examine la possibilité d’un autre pôle. Donc, c’est une manière pour le ministre de l’intérieur encore une fois de créer la diversion et de faire en sorte que le processus électoral ne soit transparent. Il constitue aujourd’hui un obstacle majeur à un processus électoral libre et transparent ».

Landing DIEDHIOU, Leral.net




Cliquez-ici pour regarder plus de videos