leral.net | S'informer en temps réel

Régularisation des face-à-face et des combats: Doudou Diagne Diecko «déchire» les nouvelles mesures

Les nouvelles mesures du Cng de lutte ont du mal à passer. Le président des amateurs de lutte émet des réserves.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Janvier 2020 à 12:53 | | 0 commentaire(s)|

Régularisation des face-à-face et des combats: Doudou Diagne Diecko «déchire» les nouvelles mesures
Ce sont nos confrères de "Sunu Lamb" (édition du mardi 28 janvier), qui ont donné l’info, en annonçant les nouvelles mesures prises par le Cng de lutte. L’instance dirigeante ayant en effet, décidé, à travers une circulaire envoyée aux promoteurs et managers, d’exiger l’organisation effective des combats dans un délai de 4 mois, pour tous ceux déclarés au Cng. L’équipe du président Alioune a aussi décidé qu’aucun «face à face» ne doit être organisé avant la signature d’un avenant au Cng. Enfin, une caution de réservation de la date sollicitée est fixée à un million Cfa.

«On n’a pas besoin de régulariser les face à face»

Interpellé par "Le Quotidien" sur ces nouvelles mesures, le président de l’Association des amateurs de lutte marque son désaccord par rapport à cette décision du Cng.

D’abord, concernant les «face à face», Doudou Diagne Diecko pense que le Cng « devait se limiter à envoyer ses superviseurs lors des face-à-face comme il le faisait jusque-là, au lieu de vouloir procéder autrement », déplore-t-il. Avant de poursuivre : « On n’a pas besoin de régulariser les face-à- face. Le faire revient à fatiguer davantage les promoteurs, qui mettent leur argent et qui au contraire, doivent être allégés par rapport à certaines obligations. »

Quid du délai de 4 mois pour l’effectivité des combats ? Là aussi, le président des amateurs marque son opposition. « C’est une autre manière de mettre la pression sur les promoteurs et les lutteurs. On n’a pas besoin de fixer de délai par rapport à la mise en œuvre des combats », a souligné Diecko. Qui plaide pour qu’on accorde le temps nécessaire aux promoteurs, afin qu’ils se donnent le temps et les moyens nécessaires de dérouler leur événement comme il se doit.

Et pour conclure, le président des amateurs dit condamner « la démarche solitaire du Cng » qui, selon lui, aurait dû associer les promoteurs et managers, avant toute décision tendant à prendre des mesures en pleine saison.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos