leral.net | S'informer en temps réel

Remous au sein de l’Education nationale : le parti Awalé prend la défense des enseignants

La délégation nationale à l’éducation nationale du parti Awalé de Dr. Abdourahmane Diouf, est préoccupée par la reprise des grèves dans le secteur de l’éducation. Pourtant, indiquent-ils dans un communiqué, la signature des accords entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, laissait présager de réels espoirs pour une stabilité du calendrier scolaire.
"L’As"


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Mai 2022 à 17:00 | | 0 commentaire(s)|

Finalement, les implications financières attendues pour la fin du mois de mai, ont accouché d’une souris avec le non-respect des engagements pris. Selon le parti Awalé, le gouvernement avait pris un engagement ferme de procéder à la revalorisation salariale du corps enseignant, avec une augmentation en fonction des hiérarchies et des grades.

Que nenni ! Car les enseignants ont constaté une ineffectivité des engagements pris, renseigne le communiqué. Ainsi, la délégation nationale à l’éducation du parti Awalé condamne fermement cette forfaiture du gouvernement, qui risque de plonger le système éducatif dans des lendemains perturbés et sombres.

Le parti manifeste son soutien aux enseignants et alerte l’opinion : le gouvernement sera le seul responsable de tout ce qui adviendra.


Titre de votre page Titre de votre page