a
leral.net | S'informer en temps réel

Renforcement de la présence des femmes et des jeunes dans le gouvernement : la promesse non tenue

Le président de la République avait annoncé un renforcement de la présence des femmes et des jeunes dans le nouveau gouvernement. Ce, pour mieux répondre aux exigences des populations et cadrer avec la volonté d’ériger un Sénégal pour tous. Hier, encore, le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne a annoncé un plus grand pourcentage de femmes dans le nouveau gouvernement, qui passe désormais à 25%, au lieu de 20% pour l’équipe sortante. Mais en termes de chiffres, les femmes restent au nombre de 8 dans le nouveau gouvernement, le même total que précédemment.


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Avril 2019 à 12:45 | | 0 commentaire(s)|

En effet, la formation du nouveau gouvernement a occasionné les départs de 4 anciennes ministres que sont Maïmouna Ndoye Seck, qui quitte le département des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Aminata Angélique Manga qui n’est plus ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, Khoudia Mbaye, débarquée du ministère de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des Téléservices de l’Etat, tandis que Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop, n’est plus Ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’Enfance.

A l’opposé, Ndèye Tické Ndiaye Diop fait son entrée au ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications, tandis que Zahra Iyane Thiam devient ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale solidaire. Pour sa part, Néné Fatoumata Tall devient ministre de la Jeunesse, alors que Aminata Assom Diatta prend en charge le département du Commerce et des Petites et moyennes entreprises.

Pour leur part, Mariama Sarr, Aminata Mbengue Ndiaye, Sophie Gladima Siby et Ndèye Sali Diop Dieng sont maintenues dans le gouvernement. ce qui fait un total de 8 ministres femmes comme précédemment.

Si donc, on parle de l’augmentation du pourcentage de femmes dans le nouveau gouvernement, c’est simplement en rapport avec la taille globale de la nouvelle équipe gouvernementale, qui a été revue à la baisse.

Dans le même temps, l’entrée en force des jeunes dans le nouveau gouvernement n’a été que parcimonieuse. En effet, aucun des membres du gouvernement actuel n’a moins de 40 ans. Autant dire qu’on est très loin de 2002 quand Aliou Sow, alors âgé de 27 ans seulement, entrait dans le gouvernement comme ministre de la Jeunesse. Un poste qu’occupait avant lui Modou Diagne, en 2000, à l’âge de 31 ans, avant de devenir ministre de l’Environnement en 2002.

L’on n’oubliera certainement pas que Abdou Diouf a été désigné Premier ministre de Senghor à 35 ans, en 1970.








Bachir Seck



Cliquez-ici pour regarder plus de videos