leral.net | S'informer en temps réel

Rennes s'impose dans la douleur à Jablonec

Loin d'être brillant, Rennes a assuré l'essentiel en battant Jablonec (1-0) en Ligue Europa. Une victoire contre Astana, le 13 décembre, et les Rennais seront qualifiés pour les seizièmes de finale.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Novembre 2018 à 08:19 | | 0 commentaire(s)|

Le match : 1-0
Rennes ramène trois points de son déplacement à Jablonec (1-0), et c'est un petit miracle. Inoffensifs et malmenés par une faible équipe tchèque, les Rennais l'ont emporté grâce à un somptueux but de Clément Grenier. En battant Astana, le 13 décembre, ils seront qualifiés pour les seizièmes de finale. Inespéré.
Une occasion. Voilà à quoi pourrait-on résumer la soirée de Rennes. Le but de l'ancien Lyonnais, certes magnifique, fut la seule vraie frappe rennaise du match. En marquant d'une magnifique frappe enroulée, à l'entrée de la surface, le meneur de jeu du Stade Rennais a offert du bonheur aux 400 supporters rennais qui avaient fait le déplacement. Quel courage, au vu de la prestation indigente de leur équipe...
Pour résumer : le quatrième du Championnat tchèque, et dernier du groupe, a malmené le treizième du Championnat de France dans des proportions incroyables. Rennes, au moins, pourra se féliciter d'avoir été impeccable défensivement. Da Silva s'est surpassé, notamment en contrant une frappe d'Hovorka (24e). Et les attaquants tchèques ont heureusement manqué d'efficacité : Dolezal a manqué le cadre (28e) avant de trouver la barre (31e). Et Lischka est tombé sur Koubek (voir ci-dessous).
Rennes a souffert, du froid et de son manque d'idées principalement, mais il repart de République Tchèque avec son destin entre ses mains. La victoire du Dynamo Kiev à Astana, plus tôt dans la soirée, lui permet de jouer une finale face aux Kazakhs, au Roazhon Park, le 13 décembre. Inespéré, on vous dit.
Le joueur : Koubek a rassuré
Tomas Koubek n'a pas plombé Rennes. Auteur d'une grosse boulette à Montpellier, le gardien rennais a été excellent face à Jablonec. Il a notamment sorti une tête de David Lischka (31e) sur sa ligne. Une grosse parade qui est intervenue une minute après un moment de flottement, où le portier tchèque a été sauvé par sa barre transversale. Également rassurant dans les airs.
21
Rennes a concédé 21 tirs face aux Tchèques de Jablonec.
L’Equipe



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page