leral.net | S'informer en temps réel

Renouvellement de ses instances : Le PDS entame sa mue à quelques mois des élections locales

Déjà engagé sur le front des coalitions, le Parti démocratique sénégalais investit également les différentes localités, pour remobiliser ses troupes, jauger sa popularité, à travers les opérations de renouvellement des instances et de vente des cartes de membre lancées ce week-end. Le président de la Fédération nationale des cadres libéraux s’en félicite et exhorte ses frères à bien accueillir les commissaires pour la réussite de cette mission.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2021 à 09:52 | | 1 commentaire(s)|

Renouvellement de ses instances : Le PDS entame sa mue à quelques mois des élections locales
C’ est un Parti démocratique sénégalais (PDS) qui tente de faire sa mue. En pleine préparation des élections territoriales, les hommes de Wade s’engagent sur un autre front : la vente de cartes de membre et le renouvellement de leurs instances à la base.

Les opérations, lancées avant-hier, sont déjà mises en branle un peu partout sur le territoire, dans les villages les plus reculés du pays. Pour le président de la Fédération nationale des cadres libéraux, Lamine Ba, cela témoigne de l’audace et du courage du Parti démocratique sénégalais.

‘’C’est faire preuve d’audace que d’envisager, dans un contexte pareil, de renouveler nos structures. A travers ces opérations de renouvellement et de vente de cartes de membre, le PDS démontre une fois de plus que c’est un parti résolument tourné vers l’avenir, un parti organisé et structuré, qui a de grandes ambitions pour le Sénégal. Nous tenons à féliciter et encourager les commissaires et superviseurs qui ont eu la confiance du secrétaire général national, Me Abdoulaye Wade, tout en les exhortant à travailler à bâtir des consensus forts et à gérer les contradictions dans l’intérêt supérieur du parti’’.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la tâche risque de ne pas être aussi aisée, surtout en ces périodes pré-locales où chaque protagoniste a envie de se montrer dans l’optique des investitures qui se profilent.

Selon le patron des cadres libéraux qui invite ses frères à ne ménager aucun effort pour la réussite de la mission des commissaires, l’essentiel, pour les cadres, c’est de travailler d’arrache-pied pour être de véritables creusets d’idées nouvelles et de solutions, dans le cadre de la formulation d’une nouvelle offre programmatique de gouvernance locale.

‘’Il faut surpasser nos limites, resserrer les rangs et suivre à la lettre les instructions et directives du SGN Me Abdoulaye Wade, ainsi que celles de la direction du parti. Avec beaucoup plus d’organisation et de méthode, moins de politique politicienne, nous arriverons à relever le défi. Le PDS a la chance de reposer sur un socle solide, à savoir Wade. Il est le guide, il est le leader ; c’est à lui que les militants et sympathisants font confiance. Nous tâcherons de lui redonner le sourire des grandes victoires, puisqu’il le mérite’’.

A ceux qui seraient tentés de croire que Wade-père n’est plus qu’un leader symbolique et que Karim Wade est devenu le leader de fait, il rétorque : ‘’Karim est peut-être celui qui contribue le plus, il faut le lui reconnaitre. Mais il faut souligner qu’il reste un militant comme les autres. Au même titre que d’autres, on lui a confié un certain travail qu’il s’efforce à mettre en oeuvre.

Enquête


Titre de votre page Titre de votre page