leral.net | S'informer en temps réel

Renouvellement du bureau départemental des éleveurs: Comment Ismaïla Sow a été « malmené »

Les éleveurs de Mbour qui ne sont pas favorables à Ismaïla Sow, président de la Maison des éleveurs de Thiès, se sont opposés au renouvellement du bureau départemental. Pour des raisons de sécurité, l’opération de renouvellement a été reportée à une date ultérieure, pour rapprocher les deux parties.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Mai 2021 à 10:13 | | 0 commentaire(s)|

Renouvellement du bureau départemental des éleveurs: Comment Ismaïla Sow a été « malmené »
L’opération de renouvellement du bureau départemental des éleveurs de Mbour s’est déroulée dans un climat tendu. Gallo Dia, président du bureau départemental et favorable à Ismaïla Sow, a été mis en minorité par les membres du camp adverse, qui ont pris d’assaut le Cdeps de Mbour.

Tôt le matin, les éleveurs, venus des quatre coins du département, ont assiégé les lieux. Dès que le président Ismaïla Sow a franchi le portail, les cris ont fusé de partout. Les éleveurs ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Le département de Mbour montre son désaccord à la tenue de l’assemblée générale pour le renouvellement du bureau départemental sans consensus», «Non à l’exclusion des maires», «Non à la candidature de Ismaïla Sow».

Très remontés, les dissidents reprochent au président de la Maison des éleveurs de n’avoir jamais présenté de bilan depuis 2005. «Nous sommes nous opposer à cette forfaiture et à ceux qui n’ont jamais fait de bilan depuis 2005. Ces gens n’ont jamais fait de renouvellement. Malheureusement, ils ont profité du mois de ramadan pour faire des renouvellements au niveau du département de Thiès et de Tivaouane. Ici à Mbour, nous n’avons été informés de la tenue de l’Ag qu’à 72h de l’évènement», fulmine Amadou Issa Kâ, membre du collectif des éleveurs du département de Mbour.

Il accuse Ismaïla Sow de faire dans la ruse pour imposer ses hommes. Poursuivant leur réquisitoire, les adversaires du président de la Maison des éleveurs soutiennent que ce dernier a confisqué les livrets qu’il ne vend qu’à ses proches.

«Comment peut-on dire que le département de Mbour ne compte que 76 éleveurs, et qu’à Popenguine, Mbour et Joal, il n’y a pas d’éleveur», clame-t-il.

Dans la mesure où l’écrasante majorité de l’assistance était en faveur du coordonnateur départemental Arona Sow, la rencontre a été finalement reportée à une date ultérieure pour des raisons de sécurité.

Pour le président Ismaïla Sow qui a battu en brèche les accusations dont il fait l’objet, les dissidents sont venus hors du département de Mbour et n’appartiennent à aucune association.

«Je suis étonné de voir des gens membres d’autres associations venir saboter la rencontre. Ces gens ne sont pas membres du fait qu’ils ne sont pas détenteurs de livret d’éleveur. Pourtant, nous avons informé tous les éleveurs à travers les médias et les réseaux sociaux, pour les inciter à aller acheter des cartes de membres. Mais, ils n’ont rien fait depuis lors. Donc, ces contestataires ne sont pas membres du fait qu’ils n’ont pas acheté le livret. Ils sont membres d’autres associations qui s’appellent en peul «Salime» et «Yaware »», s’est défendu Ismaïla Sow.







L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page