leral.net | S'informer en temps réel

Réquisitoire du Procureur contre Khalifa Sall: Barthélémy Dias dénonce un "mensonge d'Etat"


Rédigé par leral.net le Samedi 17 Février 2018 à 09:56 | | 0 commentaire(s)|

Après avoir suivi le réquisitoire du procureur de la République, l’édile de la commune de Mermoz /Sacré- Cœur, Barthélémy Dias est sorti du tribunal, très en colère. S’adressant à la presse, il n’a pas mâché se mots à l’endroit de Serigne Basisrou Guèye. «Le procureur de la République s’est contenté une fois de plus, de verser dans la littérature judiciaire. On est plus que réconforté par le fait que cet homme est aujourd’hui en mission commandée. Il n’a rien prouvé. Quand il dit qu’au Sénégal on ne peut jamais nier l’existence de fonds politique, cela relève d’un mensonge d’Etat », crache-t-il.

D’après lui, le procureur de la République a tout faux quand il soutient que le maire de Dakar Khalifa Sall n’a pas fait usage de fonds politiques et qu’il a détourné l’argent du contribuable. Il confie que même au palais de justice, il existe des fonds politiques, et que le procureur et le juge en savent quelque chose.

Ne se limitant pas là, il fait savoir que si l’on passe au peigne fin le budget de l’Agence judiciaire de l’Etat, il n’y a nulle part où il est mentionné fonds politiques, fonds secrets encore moins fonds spéciaux alors qu’ils en jouissent. Très en verve, il estime que la relaxe des percepteurs montre à suffisance l’acharnement dont est victime le maire-député, Khalifa Sall.

«Le citoyen lambda dit qu’il en a en marre de ce complot et dit merde à cette cabale. Nous allons répondre à cet appel, et nous évertuer à régler le compte de tous ceux qui sont dans cette République et qui pensent qu’ils ont le monopole de la bêtise pour ne pas dire le monopole de la connerie. Nous faire croire que les percepteurs (Mamadou Oumar Bocoum et Ibrahima Touré, Ndlr) n’ont rien à voir dans cette procédure, c’est insulter l’intelligence des Sénégalais », martèle-t-il.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos